Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

Aide à la mobilité pour les chercheurs palestiniens

01 avril 2022 Affaires
Vue 90 fois

Appel à candidatures pour les bourses de mobilité Alumni 2022

Bourses de mobilité vers la France à destination des alumni en poste dans les universités palestiniennes

1. Présentation du programme et objectifs

Dans un objectif de renforcement de la coopération franco-palestinienne en matière de recherche et d’enseignement supérieur, le Service de coopération universitaire et scientifique du Consulat général de France à Jérusalem soutient la mobilité vers la France de chercheurs appartenant au corps professoral d’une université palestinienne et qui ont déjà effectué une mobilité vers la France par le passé dans le cadre de leurs études supérieures ou d’un séjour de recherche. En plus de l’intérêt scientifique que devra présenter le projet de mobilité, il s’agira également pour les candidats retenus de contribuer au développement de la coopération bilatérale en favorisant la création de collaborations structurantes entre leur université de rattachement et l’université française d’accueil.

2. Durée du séjour

La bourse de mobilité permettra de financer un séjour d’une durée de un à deux mois. Les séjours se dérouleront entre le 1er juin et le 31 décembre 2022.

3. Montant de la bourse de mobilité

Les bénéficiaires du programme recevront un montant forfaitaire de :

  • 1704 € par mois pour les chercheurs ayant obtenu leur thèse depuis 5 ans ou moins à la date de leur arrivée en France ;
  • 2055 € par mois pour les chercheurs confirmés ayant obtenu leur thèse depuis plus de 5 ans à la date de leur arrivée en France.

En plus de l’allocation mensuelle, le Consulat général de France à Jérusalem prendra également en charge le coût du visa, la couverture assurance maladie et responsabilité civile en France, ainsi que les billets d’avion aller-retour.

4. Institution d’accueil

L’organisme qui accepte de recevoir le candidat est un laboratoire ou un institut de recherche situé en France. Le séjour de recherche fera l’objet d’une convention entre l’établissement d’accueil et le chercheur palestinien qui précisera les modalités de prise en charge et d’accueil.

5. Conditions d’éligibilité

  • Être de nationalité palestinienne ;
  • appartenir au corps professoral d’une université palestinienne ;
  • avoir déjà effectué une mobilité vers la France dans le cadre d’études supérieures ou d’un séjour de recherche.

Tous les domaines de recherche sont éligibles. Cette bourse n’est pas cumulable avec une autre bourse.

6. Critères de sélection

  • Potentiel de développement d’une collaboration sur le long cours avec le laboratoire ou l’université d’accueil ;
  • qualité du projet de recherche et cohérence avec les thématiques de recherche antérieures ;
  • qualité des expériences universitaires et extra universitaires.

7. Annulation de la bourse

Le Consulat général de France se réserve le droit d’annuler une bourse, même après avoir donné au lauréat son attestation signée, entre autres pour les raisons suivantes :

  • Visa non accordé ou impossibilité des déplacements en raison de la situation sanitaire ;
  • le lauréat est bénéficiaire d’une autre bourse du gouvernement français ;
  • le Consulat général de France remarque qu’une des conditions d’éligibilité citées plus haut n’est pas respectée ;
  • le laboratoire d’accueil français refuse finalement d’accueillir le lauréat.

8. Dépôt de candidature

Vous devez d’abord compléter le lien suivant : https://forms.gle/RuPQVLiy2ofyx5ww8

Vous devez ensuite envoyer par mail votre dossier de candidature avant le 13 avril 2022 sous format PDF à l’adresse suivante : [email protected]

Le dossier de candidature, rédigé en anglais ou en français, comprendra les éléments suivants :

  • un CV (deux pages maximum) ;
  • une copie du passeport en cours de validité ;
  • une copie du diplôme de doctorat ;
  • une lettre de motivation comprenant une description précise du projet de recherche et de son potentiel de valorisation ;
  • un document attestant une mobilité passée vers la France dans le cadre d’études supérieures ou d’un séjour de recherche ;
  • une lettre d’invitation de la part du laboratoire d’accueil français précisant les dates du séjour.

Seuls les dossiers complets et respectant la forme demandée seront examinés.

9. Rapport d’activité

Les bénéficiaires du programme de mobilité devront faire parvenir à [email protected] un rapport d’activité de deux pages maximum, en anglais ou en français, au plus tard deux mois après leur retour.

Contact :

Anne-Laure Mercier
Attachée de coopération universitaire et institutionnelle
Consulat général de France à Jérusalem
[email protected]




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.