s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
09 avril 2020
Affaires

Covid-19 : des mesures pour les alumni stagiaires, salariés et entrepreneurs

Vue 258 fois

Depuis le début de la crise liée à l’épidémie de coronavirus le gouvernement français à mis en place des mesures pour soutenir l'économie et notamment les entrepreneurs, les salariés et les étudiants. Petit tour des mesures qui peuvent concerner les alumni actuellement en France.

Les mesures pour les étudiants

 

De nombreux étudiants sont actuellement en période de stage. Le stage à distance est désormais devenu la règle impérative pour tous les postes qui le permettent. Si le stage à distance n'est pas possible, et pour maintenir la validation des crédits de stages, les étudiants doivent contacter leurs référents dans l'établissement d'enseignement supérieur pour modifier leurs conventions (par un avenant) afin que les conditions du stage soient adaptées, à distance par exemple. Si le stage à distance n'est pas possible, l’établissement peut proposer des adaptations afin de pouvoir valider le reporter etc. 

Dans le cas où le stage est interrompu et la gratification suspendue, des aides financières sont accessibles, via les Crous, pour tous les étudiants qui en ont besoin

La situation des étudiants employés dans leur établissement comme est préservée dans la mesure du possible et les contrats peuvent être maintenus pendant toute la période de confinement.

 

Les mesures pour les salariés et les entrepreneurs

 

Les salariés en entreprises ont la possibilité de bénéficier du chômage partiel. Dans ce cas, l’entreprise verse au salarié une indemnité égale à 70% du salaire brut. Le salarié. au SMIC ou moins sont indemnisés à 100%.

Les plus petites entreprises, les indépendants, les professions libérales et les micro-entrepreneurs les plus touchés peuvent quant à eux bénéficier d’une première aide de 1500 € grâce au fonds de solidarité mis en place par le Ministère de l’économie.

Des mesures complémentaires ont été prises par le gouvernement pour soutenir directement les entreprises en France : report des cotisations sociales ; un report des échéances de prêts professionnels à la banque ; report des factures d’eau gaz électricité et des loyers professionnel; report de cotisation financière des entreprises et d’impôts etc.

 

Les mesures pour les start-up

 

Le gouvernement a enfin mis en place un plan d’urgence pour soutenir les start-up dont l’activité est affectée par le COVID-19 (prêts spécifiques, crédits impôt recherche, aides à l'innovation). Ces mesures doivent pouvoir répondre à leur problème de financement et de trésorerie. Elles viennent compléter les mesures globales de soutien à destination des entreprises.

Pour en savoir plus : 

- sur les stages et les jobs étudiants : FAQ du site etudiant.gouv.fr

- sur le soutien aux entreprises et aux salariés : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

- sur les dispositifs d'aides aux start-up : https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-startup-mesures-de-soutien-economique

 

©goodluz - stock.adobe.com

 



Commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.