Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

Fêtes de fin d'année : des idées pour changer d'air

22 décembre 2023 Culture
Vue 333 fois

L’hiver, le froid, la pluie, le vent, les arbres sans plus aucune feuille, la nuit qui tombe vite… Stop à la déprime, souriez, vous êtes en France et soudain tout s’éclaire ! Et si vous profitiez de votre séjour pour découvrir autrement le pays, hors des sentiers battus ? Le site Explore France, site officiel du tourisme hexagonal, propose pour cette fin d’année quelques itinéraires à la fois insolites, gourmands et lumineux !

« Et si on changeait d’air pour fêter le passage à la nouvelle année ? ». C’est justement la question que pose Explore France avant de décliner toutes les expériences possibles en France pour passer « un Nouvel An à couper le souffle ».

 

Des réveillons insolites

Parmi les « 1001 façons de célébrer comme il se doit le Nouvel An », il y a d’abord les réveillons, bien sûr, moments symboliques que le site du tourisme national met avant, en choisissant des réveillons « insolites et authentiques » :

  • une visite au château de Vaux-Le-Vicomte (proche de Paris, avec une navette au départ de Melun), pour y fêter « le Grand Noël » jusqu’au 7 janvier. Pour cette nouvelle édition, Vaux-le-Vicomte célèbre la fête et le divertissement au siècle de Louis XIV. Paré de ses habits de lumière, il propose à ses visiteurs, « à travers une programmation festive et familiale, de devenir le temps d’une journée les hôtes du château » ;

  • une randonnée en raquettes dans les Pyrénées. Pour partir « à la conquête des cimes enneigées et des paysages à couper le souffle de la Vallée d’Aspe pour un réveillon sous la neige loin de l’agitation urbaine », une randonnée, raquettes aux pieds, est organisée sur les Crêtes du Somport, avec une nuit dans un igloo !

  • une balade sous un phare breton. Dans le Finistère, à Ouessant, c’est « au rythme des faisceaux du phare du Créac’h qu’on attend le passage à la nouvelle année », avant de boire une coupe de champagne (avec modération) à minuit pile, au pied du plus puissant phare d’Europe ;

  • une descente aux flambeaux dans les Alpes. Les stations de sports d’hiver, souligne Explore France, organisent en effet « une série d’animations nocturnes pendant les fêtes de fin d'année avec en point d’orgue le réveillon du Nouvel an ». Par exemple, au Corbier, en Maurienne, la soirée du 31 démarrera sur les pistes où les skieurs pourront assister à la traditionnelle descente aux flambeaux des moniteurs « tout en se réchauffant autour d’un chocolat chaud » ;

  • les vendanges de la Saint-Sylvestre dans le Gers. Depuis 1991, à Viella, dans le Gers, les vignerons du Pacherenc, accompagnés des habitants de la région et des visiteurs d’un soir, cueillent les derniers raisins. Après ces vendanges très tardives, des réveillons sont organisés dans le village ;

  • la pêche sur la Côte Atlantique. Une partie de pêche est organisée sur pilotis (accessible aux personnes handicapées), à proximité du pont de Saint-Nazaire et de l’estuaire de la Loire, depuis la pêcherie La Ligérienne à Saint-Brevin ;

  • le bain du Nouvel an sur la Côte d’Azur. Depuis une vingtaine d’années, à Antibes, les courageux se donnent rendez-vous pour un bain du Nouvel an, un « rituel vivifiant pour commencer l’année avec les idées fraîches », selon Explore France. Mais attention, la température de l’eau dépasse rarement les 15° !

 

 

 

Des illuminations féériques

Moins dépaysantes, mais plus accessibles, les illuminations de Noël en France sont cette année sobres mais féériques. Parmi ce tour d'horizon des illuminations, qui relèvent davantage du mapping vidéo, une technique permettant de projeter des vidéos sur des volumes en jouant avec leurs formes, que de simples éclairages :

  • les Fêtes de la Saint-Nicolas à Nancy. Jusqu’au 7 janvier, la place Stanislas de Nancy (inscrite au patrimoine mondial par l’Unesco) projette chaque soir sur ses façades monumentales la légende de Saint-Nicolas, saint-patron de la Lorraine ;

  • le spectacle des façades à Rennes. « Pionnière en matière de mapping vidéo », selon Explore France,  la capitale de la Bretagne met en scène et en lumière les façades de ses plus beaux monuments. Cette année un nouveau spectacle, La liste de mes envies, un « voyage plein de poésie et de bonne musique pour mettre des étoiles plein les yeux » sera projeté sur la façade de l’Hôtel de Ville ;

  • un spectacle son et lumière à Amiens. La cathédrale Notre-Dame d'Amiens, la plus vaste de France, « revêt ses habits de lumière » pendant les fêtes de fin d'année. Chaque soir, jusqu’au 31 décembre, un spectacle son et lumière de 50 minutes est proposé, illuminant la façade de l’édifice ;

  • le Festival des lanternes à Bordeaux. Le Parc bordelais, « poumon vert de la ville avec une superficie de 28 hectares », accueille cet hiver le Festival des lanternes. Cette année, ce sont les animaux en voie de disparition qui y sont mis à l'honneur, mais aussi les créatures chimériques et les légendes de la « Chine ancestrale » dans le cadre de l'exposition Odyssée lumineuse ;

  • le Cœur de Ville en lumières à Montpellier. Ici, c’est toute la ville qui s’illumine : du musée Fabre à l’Arc de Triomphe en passant par l'Opéra, la place de la Comédie, la Préfecture, la cathédrale Saint-Pierre ou la promenade du Peyrou, une dizaine de monuments et lieux incontournables de Montpellier s'éclairent le temps des fêtes.

 

 

Des marchés gourmands

C’est surtout en Alsace qu’Explore France fait son tour gourmand des marchés de Noël. Mais il est vrai  que c’est dans cette région de France que les premiers marchés de ce type ont vu le jour :

  • à Strasbourg, surnommée la « capitale de Noël », le marché de Noël, créé en 1570, est « assurément le doyen du genre en France ». Durant plusieurs semaines, « le cœur de la ville bat au rythme des marchés de Noël dont on retrouve les 300 petites maisons en bois au coin de chaque rue ». A noter aussi, en marge de ce grand marché, un marché off éco-responsable qui met en avant des produits locaux, bio ou issus de l’économie sociale et solidaire.

  • à Colmar, la ville compte pas moins de 6 marchés de Noël, « de quoi satisfaire toutes les attentes » !

  • à Mulhouse, on renoue avec « la tradition et l’héritage créatif de la ville » avec l’étoffe de Noël, un tissu produit spécialement chaque année pour les fêtes et dont « les motifs et couleurs s’inspirent de l’histoire textile de la ville ».

 

 

D’autres villes de France ont instauré leur marché de Noël, certes moins anciens, mais tout aussi populaires :

  • à Toulouse, par exemple, sur la place du Capitole, plus de 100 chalets forment un marché coloré au centre de la ville rose

  • à Paris enfin, les marchés de Noël investissent tous les arrondissements de la capitale, du marché de Noël des Tuileries à celui des Halles en passant par le village de Noël de la Défense, le marché de Saint-Germain des Prés ou encore le marché de Notre-Dame (qui fait son retour cette année).

 

Pour en savoir plus

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.