Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © colnikho – stock.adobe.com
Partager sur :

Fêtes de fin d'année : faire plaisir, se faire plaisir et faire plaisir à la planète !

13 décembre 2022 Communauté
Vue 226 fois

Grâce à l’ADEME, l’agence française de la transition écologique, découvrez des recommandations cadeaux, décoration et organisation de fêtes pour une saison festive et respectueuse de l'environnement !

Au service de la transition écologique, l’ADEME est engagée depuis 30 ans dans la lutte contre le changement climatique et la dégradation des ressources. Sur son site internet, l’agence nationale propose des recommandations et des conseils pour orienter et accompagner les citoyens, les acteurs économiques, les territoires, les chercheurs etc.

Des pratiques éco-responsables, mais acceptables

Ce sont ces trois qualités, expertise, utilité et ouverture, que l’agence met au service des consommateurs en cette fin d’année où chacun se préoccupe des fêtes à venir. Sans oublier le sens de la fête et sans que ce mot soit synonyme de restrictions ou d’interdits, le maître mot est ici "sobriété".

 

Selon l’ADEME, 72% des Français accordent de l’importance aux fêtes de fin d’année, 61% d’entre eux considérant qu’il s’agit d’un moment de convivialité pour se retrouver avec son entourage proche. Toutefois, souligne l’agence, seuls 41% des Français associent les fêtes de fin d’année à une période à fort impact environnemental. C’est cet impact que souhaite réduire l’ADEME, tout en ayant le souci de présenter "un panorama de pratiques plus éco-responsables selon leur acceptabilité et leur efficacité perçue".

Des cadeaux sobres, mais plaisants

Ainsi, en matière de cadeaux, l’ADEME propose une liste de "cadeaux pour faire plaisir à ses proches et à la planète" et délivre quelques conseils pour que "le cadeau que l’on offre à ses proches soit aussi un cadeau pour l’environnement".

 

Parmi ces préconisations :

  • le cadeau doit d’abord être utile, "en privilégiant ce qui servira toujours", par exemple des livres ou des plantes pour le jardin, ou encore en choisissant "ce qui se mange", par exemple "un panier garni de produits bio du terroir, du chocolat bio et équitable" ;
  • le cadeau peut être "plus écolo", en misant sur des produits porteurs de labels environnementaux ;
  • ce que l’on offre peut aussi être dématérialisé grâce à un bon. Parmi ce type de cadeaux, l’ADEME propose notamment des cours de cuisine, un week-end découverte à proximité dans sa région ou dans les régions voisines, un abonnement à un service culturel (musée, théâtre), des places de concert également à proximité du lieu de résidence, etc.
  • le cadeau peut également être de "seconde main". Le marché de l’occasion, selon l’ADEME, est "en plein développement et les Français sont de plus en plus nombreux à y avoir recours tout au long de l’année".

Pour ce qui concerne les jouets, l’ADEME donne trois règles d’or : le moins de matière plastique possible, pas de parfums dans les jouets (qui peuvent être allergènes) et aussi, pas de pile !

 

Des repas gourmands, mais sans gâchis

Les fêtes, ce sont certes des cadeaux, mais aussi de bons repas ! Pour Noël, indique ainsi l’ADEME, 81% des Français organisent un repas de fête contre 66% pour le Nouvel An. Beaucoup de monde à table, et donc pas de gâchis ! Pour éviter cet écueil, l’ADEME dispense à nouveau quelques conseils :

  • cuisiner en quantité raisonnable ;
  • remplacer certains aliments par d’autres moins impactant pour l’environnement ou choisir des aliments plus respectueux de l’environnement (légumes de saison et produits locaux) ;
  • utiliser des produits de qualité : selon l’ADEME, mieux vaut privilégier la qualité à la quantité !

Des décorations lumineuses, mais pas trop !

Qui dit fêtes de fin d’années dit forcément décorations à prévoir. Accessoire numéro 1 : le sapin de Noël bien sûr. Comment le choisir ?

  • opter pour un sapin plus local, cultivé sur des "parcelles spécifiques et non pas coupés en forêt". Attention, prévient l’ADEME, quand la fête est finie, il ne faut pas abandonner le sapin sur un trottoir mais le rapporter dans un point de collecte ;
  • choisir éventuellement un sapin en pot à condition de ne pas tarder à le replanter ;
  • utiliser un sapin artificiel, sachant que les sapins artificiels ont l’avantage de pouvoir être réutilisés d’une année sur l’autre, mais "les modèles en plastique sont majoritairement fabriqués en Asie avec du pétrole"… 

Du côté des décorations, l’ADEME estime que 4,2 millions de foyers installent des décorations lumineuses qu’ils laissent allumées durant toute la période des fêtes. L’agence préconise donc les guirlandes lumineuses LED qui sont moins "énergivores".

 

Autres décorations possibles, assorties de recommandations :

  • l’utilisation d’éléments naturels (branches de houx, lierre, gui, pommes de pin) ou de matières naturelles de récupération (papier, bois, liège) ;
  • l’abandon de produits jetables, tels que nappes en papier ou en non-tissé, vaisselle d’un soir, mais aussi confettis dorés ou argentés…

"Que vous ayez choisi d’être éco-responsables, un peu, beaucoup ou pas du tout, Campus France vous souhaite de très heureuses fêtes de fin d’année !"

Pour en savoir plus




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.