Il y a près de 70 ans, le 10 décembre 1948, les 58 membres de l’Assemblée générale des Nations Unies signaient au Palais de Chaillot la Déclaration universelle des droits de l’homme, marquant ainsi la volonté politique internationale de respecter ces droits dans le monde entier.

Les activités développées par l’ambassade de France dans le cadre du 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme sont : 
1- Une exposition et un documentaire sur Simone Veil.


Exposition "Simone Veil, archives d’une vie" 
JPEG

 

Survivante de l’Holocauste, bienfaitrice des droits des femmes durant son mandat de ministre de la Santé et première présidente du Parlement européen, Simone Veil (1927-2017) peut être considérée comme une représentante symbolique des droits de l’homme. Pendant son mandat de présidente du Parlement européen, elle s’est également rendue au Venezuela en janvier 1981.

2- Forum du cinéma 
En mémoire de cette femme exceptionnelle il est prévu de présenter le documentaire "SIMONE VEIL, UNE HISTOIRE FRANÇAISE" de David Teboul, en collaboration avec l’association « Espacio Anna Franck ». La projection est prévue samedi 8 décembre au cinéma du multiplexe Lido.

3- Ciné-débat pour la Journée mondiale de la lutte contre le sida. 


JPEG

 

À l’occasion de la journée mondiale de la lutte contre le sida, l’ambassade de France organise un ciné-débat au Centre Culturel Trasnocho avec un film emblématique sur le combat de l’association Act Up Paris : "120 PULSATIONS PAR MINUTE" de Robin Campillo. Un film à la fois puissant et sensible qui a remporté 24 prix, dont 7 César de la French Film Academy et le Grand prix du Festival de Cannes en 2017.

Mais aussi