s'inscrire / se connecter
Droits de traduction

Les livres français ont la cote

 

Les livres français s’exportent de mieux en mieux. Selon le Syndicat national de l’édition, le nombre de contrats de traduction conclus en 2015 a augmenté de 2,3 % par rapport à 2014. Les ouvrages de jeunesse et les bandes dessinées arrivent en tête.

 

Des cessions de droits de traduction en bonne forme

Les chiffres de 2015 confirment la tendance : l’édition française se porte de mieux en mieux à l’international. Après avoir enregistré une hausse spectaculaire de 6,6 % entre 2013 et 2014, le nombre de contrats de cessions de droits de traduction conclus par les éditeurs français avec leurs homologues étrangers a progressé de 2,3 % entre 2014 et 2015. Plus de 12 200 contrats de ce type, représentant un montant global de 680 millions d’euros, ont été recensés par le Syndicat national de l’édition au cours de l’année 2015, contre 11 300 en 2014. Une excellente nouvelle pour l’édition française, première industrie culturelle nationale : les cessions de droits représentent un cinquième de son chiffre d’affaires.

La catégorie « Jeunesse » en tête du classement

Les livres les plus populaires à l’étranger appartiennent aux catégories « Jeunesse » (3 600 titres cédés en 2015), « Bande dessinée » (2 900) et « Fiction » (1 900). À elles seules, ces trois familles totalisent plus des deux tiers des contrats de cessions de droits conclus en 2015.

 

L’un des titres qui ont rencontré le plus de succès est « La septième fonction du langage », de Laurent Binet. Publié aux Éditions Grasset, le roman retrace une enquête policière fictive dans les milieux intellectuels et politiques du début des années 1980 : il a fait l’objet de 23 contrats de cession à l’étranger. « Le papyrus de César », dernier numéro des aventures d’Astérix et Obélix paru aux Éditions Albert-René, était également très attendu hors de l’Hexagone. Meilleure vente 2015 en France, il a été publié quasi simultanément dans une vingtaine de langues à travers le monde.

 

 

 

 

Le français, deuxième langue la plus traduite au monde

Selon le rapport du Syndicat national de l’édition, les principales langues de traduction des titres français sont le chinois, l’italien et l’espagnol. Dans chacune de ces langues, plus de 1 000 contrats ont été conclus en 2015. Viennent ensuite l’allemand et l’anglais. À elles seules, ces cinq langues totalisent la moitié des contrats. À l’inverse, les langues les plus traduites vers le français étaient en 2015 l’anglais, le japonais, l’allemand, l’italien et l’espagnol.

Deuxième langue la plus traduite au monde, le français inspire une littérature prolifique et prometteuse. En 2017, la France sera l’invitée d’honneur de la Foire du livre de Francfort, le plus grand salon professionnel international dédié aux acquisitions et aux cessions de droits.

 

Photo © Éditions Albert-René