Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © Shutterstock.com
Partager sur :

Cadeaux de fin d'année : et pourquoi pas un livre de cuisine ?

15 décembre 2023 Culture
Vue 191 fois

Au moment des fêtes de fin d’année, quand on parle « gastronomie à la française », on pense tout de suite nappe blanche, verres en cristal, couverts en argent, truffes et foie gras, et on s’attend surtout à une addition salée ! Stop aux idées reçues, d’autant que la gastronomie française c’est aussi la gastronomie du monde qui se donne rendez-vous en France ! On peut donc rester tranquillement chez soi et feuilleter ces quelques livres que nous vous proposons pour découvrir le monde de la gastronomie et aussi bien manger sans se ruiner. Et ensuite, deux possibilités : offrir ces livres à ceux que vous aimez ou les garder pour vous !

Si la France est le pays de la gastronomie, c’est aussi celui où l’édition des livres de cuisine se porte bien, même à l’heure des tutos sur Youtube. Il suffit de pousser la porte d’une librairie pour se rendre compte que c’est une industrie très florissante. Parmi les innombrables piles de titres qui vous proposent tous de mieux ou de bien mieux vous nourrir, suivez notre petit guide ! Surtout, soyez décomplexés (tout s’apprend !) et ne croyez pas non plus qu’acheter un livre de cuisine en 2023 soit dépassé (internet n’est pas toujours très fiable en matière de recettes !).

 

Il n’y a pas que de grands pâtissiers

Il n’y a certes pas que de grands pâtissiers, mais on peut chercher à le devenir où, dans tous les cas, à se faire plaisir. Commençons donc par la fin, au rayon dessert, où nous allons retrouver Nina Métayer, cheffe pâtissière formée d’abord en boulangerie puis en pâtisserie et qui a été élue en 2023 meilleure pâtissière mondiale, un titre décerné par l’Union internationale des boulangers et pâtissiers.

Pour moi, la pâtisserie a le goût du bonheur d’être ensemble. Faire un beau gâteau, c'est d'abord faire un bon gâteau, avec le plaisir de le réaliser soi-même pour les autres.

C’est en ces termes que la cheffe présente l’un de ses derniers livres, La Délicate Pâtisserie (éditions de La Martinière), où l’on passe du petit déjeuner aux desserts de fête, en passant par le goûter, les desserts à l’assiette ou à partager. Dans ce livre, qui accompagne « tous les moments de la journée qui invitent à la gourmandise », Nina Métayer confie ses astuces « pour pâtisser autour d'un beau livre qui vous permettra de devenir le roi de la pâtisserie de votre entourage ». Et la pâtissière de conclure : « Osez ! C’est le début de la créativité et la source de moments de partage pleins de délicatesse »

 

Il n’y a pas que de grands cuisiniers étoilés

Il n’y a pas que de grands chefs, multi-étoilés ou pas, mais on peut toujours apprendre à faire la cuisine, avec humilité et avec le sourire ! C’est bien le pari de Simplissime, Le livre de cuisine pour les étudiants le plus facile du monde (éditions Hachette pratique), un livre à petit prix où l’auteur, Jean-François Mallet, propose près de 100 recettes inédites destinées aux étudiants. Des recettes « lues en un coup d'œil, réalisées en un tour de main », à cuire dans un mini-four, sur une plaque électrique ou au micro-ondes, avec seulement trois à cinq ingrédients par recette. Le prix par personne est indiqué pour chaque plat, les recettes y sont très courtes, simples, claires et précises, accompagnées « d’une belle photo du plat explicite et gourmande » ! Le succès de ce premier livre est tel qu’un nouveau volume vient de sortir (Simplissime, Les nouvelles recettes pour étudiants les plus faciles du monde), accompagné même d’un Simplissime des 100 recettes spécial étudiants fauchés et mal équipés, car souligne l’éditeur, « cuisiner tous les jours n’est pas évident, surtout quand on a peu (ou pas) de matériel et peu d’espace » !

 

Il n’y a pas que dans les livres

En France, vous le savez, il n’y a pas que des universités, des grandes écoles de commerce, d’ingénieurs ou d’art, il y aussi les écoles spécialisées en hôtellerie et restauration. Parmi celles-ci, l’Ecole Ferrandi, qui propose un « livre à la hauteur de sa réputation ». Destiné aussi bien aux professionnels qu’aux amateurs, Le Grand Cours de Cuisine Ferrandi (éditions Hachette pratique, disponible en plusieurs langues) se présente comme un « excellent support pour apprendre les bases de la cuisine française ». Dans ce livre, rédigé par des professeurs de cuisine avec l’aide de grands chefs, le sujet culinaire est traité dans tous les sens : conseils avisés, trucs et astuces pour bien acheter, choisir et cuisiner les produits, au fil de centaines de pages techniques illustrées avec 1500 photos « de gestes qui détaillent les techniques de base à maîtriser jusqu'au résultat final ». Ne vous effrayez pas :  les recettes y sont proposées en 3 versions, selon leur niveau de difficulté, des moins aguerris aux cuisiniers confirmés !

 

Il n’y a pas que des grands chefs français

C’est si vrai qu’un petit tour dans les cuisines françaises montre que ce sont souvent en fait des cuisines du monde ! Ce sont par exemple les Délices d'Afrique : 50 recettes pour petits moments de confidences à partager (éditions Alternatives), rédigé par l’Ivoirienne Marguerite Abouet, créatrice de Aya de Yopougon, une série de bandes dessinées à succès, que nous vous invitons à découvrir. Ce livre, qui permet de « mettre un peu de piment (c'est parfois vraiment le cas !) dans la cuisine du quotidien », est un livre de femme, « car la cuisine est ici et avant tout une histoire de femmes ». La cuisine ivoirienne partage en effet « de nombreux plats avec ses pays frontaliers et bénéficie également des recettes issues de tous les groupes ethniques qui composent le pays ». Et en Côte-d'Ivoire, comme partout en Afrique, « toutes les occasions sont bonnes pour bien manger et se réunir » !

De même, pour le chef italo-argentin Mauro Colagreco, trois étoiles au guide Michelin et Meilleur restaurant du Monde (The World’s 50 Best Restaurants) qui publie Le Goût de la famille, Mon carnet de recettes (éditions Hachette pratique), la cuisine « a toujours eu le goût de la famille, et vice versa ». Mauro Colagreco, après des études hôtelières en Argentine et en France notamment au lycée hôtelier de La Rochelle, se souvient ici « des recettes de ses parents, de ses grands-parents ou de ses tantes » des recettes qui « l’ont nourri tout au long de son enfance solaire en Argentine » et qui « ont aussi construit les fondations de son talent »

 

Il n’y a pas que la cuisine dans la vie

C’est dans le même sens que vont deux autres livres écrits par des grands chefs internationaux, cuisiniers d’origine étrangère vivant et pratiquant également leur art culinaire en France, qui publient deux ouvrages mêlant souvenirs et savoir-faire en matière gastronomique, d’ici et d’ailleurs. La cheffe Alessandra Montagne-Gomes propose ainsi De Rio à Paris, ma cuisine de cœur (éditions Flammarion), un livre où elle raconte, « avec beaucoup d’émotion et d’amour son passé brésilien et son quotidien parisien ». Elle dévoile ici « une belle tranche de son univers solaire au travers de 80 recettes créatives ou empreintes de souvenirs de son enfance ».

C’est encore le cas du grand chef franco-colombien Juan Arbelaez qui propose Recuerdame : Carnet de cuisine de Colombie (éditions First). Lauréat du prix de l'Académie Nationale de Cuisine 2023, Juan Arbelaez nous « fait voyager dans le pays où il a grandi » avec plus de 60 recettes emblématiques. Il fait aussi partager « son enfance, les moments de vie de ses quartiers, son amour pour les produits colorés des marchés toujours bondés et ses recettes de famille ».  

 

N’oubliez pas que ces livres peuvent aussi être achetés d’occasion en librairie, ou en ligne.  

 

Pour en savoir plus 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.