Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
17 août 2021
Affaires

Classement de Shanghai 2021 : la France conforte sa position

Vue 445 fois

Depuis 2003, le classement académique de Shanghai (Academic Ranking of World Universities, ARWU) est un classement annuel des principales institutions universitaires mondiales, établi par une équipe d’experts de l'Université Jiao-tong de Shanghai. Sur les 2000 établissements dont les résultats scientifiques sont passés à la loupe, seules 1000 institutions figurent dans ce classement qui privilégie habituellement les établissements anglo-saxons, américains en particulier. Selon la ministre française chargée de l’enseignement supérieur, qui s’est exprimée à la publication de ces résultats, "L'excellence des universités françaises et la force de leurs liens avec les organismes nationaux de recherche permet ainsi à la France de conserver sa 3e place mondiale derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni".

 

L'Université Paris-Saclay confirme son rang au niveau mondial

 

Pour la France, c’est l’Université Paris-Saclay, qui avait réalisé l’année dernière une performance remarquable, qui arrive en tête des établissements français. En 2020, Paris-Saclay était en effet la première université française à intégrer directement les 15 premières places du classement des meilleurs établissements mondiaux. Cette année, l'Université Paris-Saclay gravit même un échelon en s’installant à la 13e place mondiale et à la 3e position européenne.

Paris-Saclay n’est pas la seule à apparaître dans le Top 50 puisqu’elle y est accompagnée de deux autres établissements français. Y figurent en effet Sorbonne Université, qui gagne quatre places pour se placer en 35e position, et l’Université PSL (Paris Sciences & Lettres) qui se classe pour sa part en 38e position.

 

17 établissements français dans le Top 500

 

Un peu plus loin dans le classement, on trouve l’Université de Paris qui vient prendre la 73e place, complétant le palmarès français pour le Top 100 qui comprend en tout quatre établissements.

Au-delà, dans le Top 500, entre la 101e et la 300e place, figurent sept universités implantées en région, telles que l’Université d’Aix-Marseille, l’Université Grenoble-Alpes, l’Université de Strasbourg, l’Université de Montpellier, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’Université de Bordeaux ou encore l’Université de Lorraine.

A partir du rang 300 et jusqu’à la 500e place, on trouve six autres établissements : l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, l’Institut Polytechnique de Paris, l’Université Paul Sabatier – Toulouse 3, l’Université Toulouse 1, l’Université Côte d’Azur et l’Université de Lille. Enfin, entre la 301e et la 1000e place, se distinguent aussi 13 autres universités françaises. Au total ce sont donc 30 établissements français qui figurent cette année dans le classement de Shanghai 2021.

 

Une méthodologie qui privilégie la recherche

 

Pour parvenir à établir ce classement mondialement reconnu, les experts de l'Université Jiao-tong de Shanghai ont adopté une méthodologie qui privilégie surtout des critères quantitatifs de recherche et beaucoup moins les critères qualitatifs de nature plus académique. Le nombre de Prix Nobel et de médailles Fields sont ainsi largement pris en compte, tout comme le nombre de chercheurs cités dans leurs domaines et le nombre de publications dans les revues spécialisées.

Pour en savoir plus : 

Le classement de Shanghai 2021

Le communiqué de la Ministre de l'enseignement supérieur de la Recherche et de l'Innovation

 

Crédit photo : ©Monkey Business - stock.adobe.com

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.