Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © Ministère de la culture
Partager sur :

Journées européennes du patrimoine 2023 : entre sport et mémoire

05 septembre 2023 Culture
Vue 628 fois

Pour leur 40e édition, les Journées européennes du patrimoine, qui ont lieu les 16 et 17 septembre prochains, sont placées sous une double thématique : le patrimoine vivant et le patrimoine du sport. Le patrimoine vivant désigne essentiellement les pratiques et les savoir-faire transmis par les générations précédentes, tandis que le thème du patrimoine du sport s’inscrit dans la perspective de l’Olympiade culturelle, une série d’événements programmés tout au long de l’année précédant les Jeux Olympiques de Paris 2024.

Créées en 1984 par le ministère de la Culture français, les Journées du patrimoine ont pour objectif de montrer au plus vaste public la richesse extraordinaire du patrimoine, monuments et sites, grâce à des ouvertures exceptionnelles, des rendez-vous inédits et des visites insolites. Dès 1985, ces Journées sont devenues européennes et sont aujourd’hui carrément internationales : plus de 50 pays dans le monde y participent, avec pour principe, précise le ministère de la culture, une gratuité dans les monuments publics et des tarifs réduits pour les établissements privés participant à la manifestation. 

 

Faire vivre la mémoire des gestes à travers les lieux

 

Pour chaque édition des Journées européennes du patrimoine, un ou plusieurs thèmes sont déterminés pour proposer un angle nouveau sous lequel présenter les richesses du patrimoine. Après le patrimoine durable en 2022, l’accent est d’abord mis cette année sur le patrimoine vivant.
Mais qu’entend-on exactement par " patrimoine vivant " ?  Comme l’explique le site dédié à l’événement, il s’agit ici de rendre hommage aux pratiques, expressions, connaissances et savoir-faire transmis d’une génération à l’autre. Le patrimoine vivant est ainsi " recréé en permanence ", sous la forme de chants, danses, rituels, fêtes, artisanat traditionnel ou encore connaissances liées à la nature et l’univers. Chacun de nous, souligne le site, peut ainsi faire " vivre un certain nombre de ces patrimoines vivants qui lui ont été transmis par sa famille ou au gré de ses interactions sociales et culturelles ". Et, dans la mesure où ces pratiques " sont parfois associées à des objets, des paysages ou des monuments ", le patrimoine vivant leur donne alors tout leur sens.

Le choix de ce thème s’inscrit dans le cadre du 20e anniversaire de la Convention de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel qui " apporte une reconnaissance internationale à des pratiques communes " témoignant d’une vraie diversité culturelle. Transmettre le patrimoine vivant aux générations futures, c’est aussi multiplier des actions de sauvegarde contribuant à un développement durable.

 

Mémoire et actualité du sport

 

L’autre thème, plus facile à appréhender, concerne le patrimoine du sport qui se situe dans la perspective de l’Olympiade culturelle, un événement souhaitant mêler l’art et le sport, à travers des milliers d’actions organisées dans toute la France, préparatoires à la grande fête des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Si, comme le note le site des Journées du patrimoine, le patrimoine des sports " s’est nettement développé avec l’augmentation des pratiques sportives (évolution de pratiques anciennes ou nouvelles pratiques), principalement au début du XXe siècle ", il n’en reste pas moins très vif à l’aube de cette année olympique ! L’Olympiade culturelle a en effet l'ambition de faire participer l'ensemble des Français, sur tous les territoires, à participer à la Grande Collecte des archives du sport. Photos, affiches, articles de journaux, seront par exemple récupérés dans cette collecte de documents ayant trait au monde du sport. Ces documents seront ensuite classés et valorisés sous différentes formes : expositions, ateliers ou encore actions d’éducation artistique et culturelle. La Journée européenne du patrimoine, avec son thème du patrimoine du sport, s’inscrit donc pleinement dans ce projet et elle en constitue même la tête de pont.

 

Un idéal culturel partagé dans toute l’Europe

 

Au-delà de ces deux thèmes choisis par la France, partout dans le monde, " le patrimoine se pare de ses plus beaux atours pour ces journées exceptionnelles ".

En Europe, les informations sur les politiques culturelles européennes ainsi que l’ensemble des programmes par pays seront consultables sur le site du Conseil de l’Europe.

Le Conseil de l’Europe souligne en effet le caractère paneuropéen de ce projet qui  contribue " à rapprocher les citoyens et à mettre en valeur la dimension européenne du patrimoine culturel dans les 50 États signataires de la Convention culturelle européenne ". Plus de 70 000 événements sont organisés chaque année, partout en Europe, afin de contribuer à faire prendre conscience de la valeur de ce patrimoine commun et de " la nécessité de sa conservation pour les générations présentes et futures ".

 

Pour en savoir plus : 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.