Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © Shutterstock.com
Partager sur :

La France remporte la coupe du monde de la boulangerie

08 février 2024 Affaires
Vue 514 fois

La Coupe du monde de la boulangerie s'est déroulée le 22 janvier 2024 à Paris, dans le cadre du salon Europain. Douze équipes internationales se sont affrontées autour d’épreuves imposées ou libres où il s’agissait de confectionner baguettes et pains, viennoiseries, mais aussi pièces artistiques. La France a remporté la coupe, ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps, en réalisant notamment une sculpture boulangère sur le thème de l’escrime, en hommage aux prochains Jeux Olympiques de Paris 2024.

Pour la plupart des médias français, cette compétition culinaire a constitué un véritablement événement qui mérite d’être salué. « Cocorico ! », s’écrie ainsi France Télévision, avant de préciser que la France est « redevenue championne du monde de boulangerie après seize ans sans titre ». Une équipe de trois boulangers-pâtissiers français a « ramené la coupe à la maison », lors de cette nouvelle édition du championnat du monde de la boulangerie.

 

Quatre épreuves et un podium

Depuis qu’en novembre 2022 la baguette française a été inscrite au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO, la boulangerie hexagonale est régulièrement saluée pour son excellence. Ainsi, le ministre de l’économie s’est à nouveau félicité sur X  de cette nouvelle distinction, en écrivant : « Quelle fierté de voir ce savoir-faire, emblème de notre vie quotidienne, sur le toit du monde. Bravo à notre équipe de France pour cette victoire de prestige et bien croustillante » !

 

La compétition qui a sacré la France  est un concours qui a lieu tous les deux ans et qui réunit une douzaine d’équipes internationales, chacune composée de trois artisans boulangers. Quatre épreuves permettent d’accéder au podium : la préparation et la cuisson d’une baguette bien française et d’autres pains du monde, des viennoiseries (croissants, brioches), mais aussi des échantillons de restauration boulangère (quiches, chaussons par exemple), sans oublier la fameuse « pièce artistique ». C’est d’ailleurs cette dernière qui, à quelques mois des Jeux olympiques de Paris, semble avoir particulièrement ravi le jury, puisque l’équipe française a choisi de présenter une « pièce pâtissière représentant un escrimeur » qui a rallié tous les suffrages !

 

Une véritable préparation sportive

Le réseau des radios nationales en région, France Bleu, donne ainsi la parole aux trois champions français, en précisant que le thème de la compétition portait cette année sur les événements sportifs. L’équipe tricolore était ainsi composée de trois professionnels, Franck Fortier d'Ernée en Mayenne, Xavier Sacriste de Lyon et Fabien Nolay de Paris, accompagnés de leur coach, qui sont arrivés ainsi en première position, « après deux jours de compétition intense ». Dix heures d'épreuves, des centaines de pains, brioches et autres gourmandises préparées ont été nécessaires pour parvenir au but. Selon France Bleu, cette compétition « a été appréhendée comme une véritable épreuve sportive avec entrainement et coach » ! Un jury professionnel a évalué leur savoir-faire technique, mais également leur maîtrise artistique.

Et France Bleu de noter que, « contrairement à ce que l'on pourrait croire », les « Bleus de la boulangerie » ne gagnent pas à tous les coups. Cela faisait des années que la France n'avait pas été distinguée, note bien la radio, selon qui en effet « la concurrence des pays asiatiques est forte dans le domaine ». Ce sont d’ailleurs la Corée du Sud et le Japon qui sont montées respectivement sur la deuxième et la troisième marche du podium. 

 

Pour en savoir plus : 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.