Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © GVS – stock.adobe.com
Partager sur :

Les 10 ans du musée Louvre-Lens : la culture partout en France

23 décembre 2022 Culture
Vue 222 fois

Ouvert en décembre 2012, le musée Louvre-Lens vient de fêter ses 10 ans. Depuis son inauguration, ce sont plus de 5 millions de visiteurs qui ont poussé les portes d’un musée exemplaire en matière de décentralisation. Le Louvre-Lens se présente non pas comme une « antenne du Louvre », mais comme un « Louvre autrement », mieux adapté au territoire et à ses différents publics. Selon ses concepteurs, il est l’aboutissement d’une réflexion sur une autre façon de faire découvrir le Louvre et de rendre plus accessible les collections nationales.

Après la création dans les « territoires lointains » du Louvre Abu-Dhabi en 2007, le musée du Louvre, grande institution culturelle française, a voulu aller au devant de ses publics en région en créant un autre grand musée national. La ville de Lens, choisie en 2009, l’a été parmi six autres villes candidates, parce qu'elle constituait un site idéal pour au moins deux raisons. Témoin de l’épopée de l'industrie minière, Lens a été en effet « l'une des pionnières et l'un des piliers de la révolution industrielle à la française ». Elle est aussi située sur deux grands axes stratégiques : à la croisée des grandes villes voisines de Lille et d’Arras mais également, sur une autre échelle, « au carrefour de l’Europe, au cœur d'une eurorégion où la puissance culturelle est un atout ». 

Deux événements anniversaires et une date symbolique

Début décembre 2022, les habitants et le public de la région, qui ont participé au week-end festif pour célébrer le 10e anniversaire du Louvre-Lens, ont en fait fêté deux anniversaires puisque cette année marque aussi les 10 ans de l’inscription du bassin minier de la région lensoise au Patrimoine mondial par l’UNESCO.

La Mission Bassin Minier Nord – Pas-de-Calais, outil de développement et d'aménagement du territoire, et le musée Louvre-Lens ont ainsi fédéré l’ensemble des acteurs régionaux  pour proposer une programmation ambitieuse avec des expositions, des moments de rencontre et de partage autour des arts vivants, mais aussi des échanges professionnels et d’autres rendez-vous festifs pour tous les publics. Autant de manifestations qui se sont en outre déroulées au moment symbolique de la Sainte-Barbe, sainte patronne des mineurs !

Une destination phare et un acteur culturel majeur

Comme le souligne le ministère de la Culture, le musée Louvre-Lens, fruit d’un partenariat réussi avec toutes les institutions locales, a bien été créé avec « l'espoir d'un renouveau pour le Bassin minier ». En 10 ans, le musée a effectivement et « solidement trouvé son public ». Il semble avoir réussi « le défi de la transformation du territoire grâce à une programmation riche d'ateliers, de visites, de spectacles et d’événements pour tous ». 

A ce titre, il constitue aujourd’hui l’un des éléments importants du « changement de regard » sur le Bassin minier du nord du pays et en fait aujourd’hui « une destination phare en Hauts-de-France ». Dans tous les  aspects de sa programmation, le musée valorise régulièrement ce « paysage culturel » et est devenu un acteur culturel majeur pour le rayonnement, l’attractivité et le développement du Bassin minier. 

 

Pour en savoir plus




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.