s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
20 février 2020
Affaires

Une première série de lauréats pour le concours i-PhD

Vue 232 fois

29 jeunes chercheurs, dont certains sont d'anciens étudiants et doctorants internationaux, viennent d’être distingués lors de la remise des prix de la première édition du concours i-PhD qui a récompensé leur projet de création de start-up.

 

« La France porte une ambition : être un pays leader en matière de technologie. Elle y parviendra en particulier grâce à ses startups ». C’est par ces mots que s’ouvre le dossier de présentation de la 1ère édition du concours d’innovation i-PhD. Organisé par le ministère chargé de la recherche, le secrétariat d’Etat au numérique et Bpifrance, le concours i-PhD, lancé en juillet 2019, souhaite attirer les jeunes chercheurs vers la création de start-up en valorisant les meilleurs travaux de recherche dans une démarche entrepreneuriale. Il traduit « la volonté gouvernementale de promouvoir l'entrepreneuriat des jeunes chercheurs, en particulier vers la création de start-up deeptech ».

 

29 lauréats dont 7 Grands prix

 

Selon Frédérique Vidal, Ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, cette première édition du concours i-PhD a récompensé 29 doctorants et jeunes docteurs, « ambassadeurs de l’esprit d’entreprendre en France et partout dans le monde », pour leur démarche entrepreneuriale dans des secteurs prometteurs. Parmi ceux-ci, on compte 2 projets en agro-alimentaire, 2 en chimie, 6 en matière d’énergie, 2 dans les matériaux, 9 dans le numérique, 7 en santé et 1 dans le domaine du spatial.

Sept Grands prix ont été décernés qui distinguent des projets jugés particulièrement porteurs. Ils bénéficient notamment d’une mise en avant renforcée dans leur secteur (chimie, matériaux, numérique, santé).

 

 

 

Les bénéfices des prix

 

L’ensemble des lauréats bénéficie d’une reconnaissance nationale, conférant une certaine notoriété et un label pour la suite des projets. Les lauréats vont également participer à un programme de mentorat avec des fondateurs de startups de haut niveau pour échanger et être coachés par des entrepreneurs expérimentés. Ils pourront aussi accéder à d’autres formations à l’entrepreneuriat et passeront une semaine dans la Silicon Valley, dans le cadre d’un Summer Camp.

 

Un dispositif en 3 étapes

 

Le concours i-PhD, dont la prochaine session aura lieu en juillet prochain, s’inscrit dans « le continuum de concours sur le chemin de la deeptech ». Il se situe en amont de i-Lab et i-Nov, deux autres dispositifs qui marquent la volonté publique de valoriser les démarches entrepreneuriales et innovantes.

Le concours i-PhD s’adresse aux jeunes chercheurs en fin de thèse ou post-doc, tandis que le concours i-Lab valorise les résultats de la recherche française à travers la création d'entreprises de technologies innovantes, grâce à une aide financière importante et un accompagnement.

Le concours i-Nov soutient quant à lui des projets de développement innovants portés par des start-up et des PME, afin de favoriser l'émergence d'entreprises pouvant prétendre à une envergure mondiale.

Pour en savoir plus : 1er concours d'innovation i-PhD - le dossier du palmarès



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.