Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © metamorworks-stock.adobe.com
Partager sur :

Vacances d'été : comment voyager durable en France ?

06 juillet 2023 Communauté
Vue 435 fois

Que vous soyez déjà en France ou que vous projetiez de vous y rendre cet été, pourquoi ne pas décider de pratiquer ce qu’on appelle désormais le « tourisme durable », une préoccupation émergente partout dans le monde ? Le site Explore France, site officiel du tourisme en France, y consacre plusieurs articles, tandis que le Gouvernement annonce de son côté des mesures pour développer une stratégie nationale capable de mieux gérer les flux touristiques.  

« Voyager durable en France, c’est facile ! ». Sauf que la première des recommandations est de voyager hors saison… Mais alors, pour cet été, comment voyager quand même « durable » ? Pas de souci, il est encore temps d’y arriver… 

Du temps pour se déplacer

D’abord en utilisant ce qu’on appelle les « transports doux ». Comme l’écrit le site du tourisme en France, « en interrogeant soigneusement ses besoins, en réfléchissant à son mode de déplacement et à sa consommation sur place, on réduit considérablement l’impact de son voyage sur la planète ». Il faut donc d’abord « prendre son temps pour se déplacer ».

En France, c’est facile : à l’intérieur des frontières, le réseau national ferroviaire est « particulièrement pratique et développé ». On peut ainsi, via le portail de la SNCF, préparer son itinéraire grâce aux TGV qui relient les grandes villes et aux TER (Trains Express Régionaux) pour les petits trajets entre les villes moyennes.

Autre solution, moins onéreuse : les bus qui permettent de voyager nettement moins cher même si c’est un peu plus long, en France et vers l’Europe (avec par exemple BlaBlaCar Bus ou FlixBus qui sont les deux premières compagnies privées). On peut encore utiliser le covoiturage qui s’est « beaucoup démocratisé en France » et qui « permet de partager des trajets en rencontrant des habitants ».

Des expérience d’itinérances douces

Au-delà de ces trajets longs qui permettent de se rendre d’un point à un autre du séjour, comme le souligne Explore France, « le territoire français se prête particulièrement à toutes les expériences d’itinérances douces : à véloà pied à cheval, à dos d’âne ou en bateau, il y en a pour tous les goûts ! ». Ainsi, pour le vélo, on trouve en France pas moins 22 800 kilomètres de « véloroutes et voies vertes », 5500 kilomètres d’itinéraires touristiques régionaux et 3000 circuits routes et VTT ! Un site dédié, France Vélo Tourisme, « vous invite à changer de rythme et partir en voyage à vélo le temps d'un week-end ou durant vos vacances ».

La randonnée est aussi « la meilleure façon de marcher ». En France, « les chemins de randonnée, les sentiers côtiers, les dunes en bord d’océan, les petites routes de campagne » ne manquent pas. Avec en effet 180 000 kilomètres de sentiers balisés dont 65 000 de grande randonnée (GR), la France  a mis « les petits pas dans les grands » !

Des hébergements qui respectent la nature

Pour voyager « durable », il faut aussi veiller à son mode de logement. En matière d’hébergement, Explore France conseille d’abord de repérer, par exemple, les logos des Ecogîte, un label des Gîtes de France, ou encore celui des Gîte Panda, une autre marque des Gîtes de France, construite en partenariat avec le WWF (Fonds mondial pour la nature), deux labels qui garantissent des modes de logements écologiques.

En dehors de ces hébergements labellisés et plus traditionnels, il est aisé, selon Explore France, de trouver des hébergements qui respectent davantage la nature. La plateforme Moovert notamment, plateforme de réservation éco-responsable, propose ainsi de vivre une nouvelle expérience touristique, authentique et responsable. Ce site liste à cet effet une sélection de logements de vacances dans plusieurs régions de France qui portent une attention toute particulière à la consommation électrique, à l’approvisionnement en eau, aux produits locaux....  

Une consommation locale et de saison

Justement, à propos de « produits locaux », si la France est le pays de la gastronomie, cela ne se limite pas aux grands restaurants étoilés !

Selon le site du tourisme, on peut facilement choisir de se « tourner vers une consommation locale et de saison, en faisant soi-même ses achats grâce à un « calendrier des fruits et légumes frais », calendrier réalisé par un syndicat interprofessionnel qui  propose de tout savoir sur les légumes et fruits de saisons partout en France.

Le territoire français, souligne encore Explore France,  « grouille » en effet de petits producteurs et même dans les grandes villes. Il faut ainsi « prendre l’habitude de faire ses courses dans les nombreux magasins de producteurs qui émaillent le pays, ou sur les marchés : chaque village de France ou presque dispose du sien ». Il existe même un site, Jours de Marché, qui référence toutes les dates des jours de marché dans la plupart des villes françaises. 

Des destinations différentes et protégées

Et si vous n’avez pas encore tout à fait choisi votre lieu exact de vacances, pourquoi ne pas sortir des sentiers battus ? En dehors des grands axes touristiques connus du monde entier, le site officiel du tourisme conseille de « s’aventurer sur des sites plus confidentiels » pour trouver « de véritables pépites qui n’ont parfois rien à leur envier ».

Dans cet esprit, pour choisir une station balnéaire, Explore France conseille d’opter pour un Pavillon Bleu, label qui « récompense les stations mettant en place une politique touristique durable ». Même chose pour les stations de montagne, avec le label Flocon Vert qui valide de son côté « des engagements sociaux, culturels et environnementaux, notamment liés à la gestion des ressources » en montagne. Enfin, en France, une partie du territoire est protégé : 11 Parcs nationaux, 300 Réserves naturelles et 58 Parcs Naturels Régionaux sont prêts à vous accueillir dans le respect le plus pur de la nature !

Une stratégie nationale pour gérer les flux touristiques

Annoncé le 19 juin, un nouveau plan gouvernemental a pour but de préserver « l'équilibre entre l'attractivité locale et la protection des lieux et leur biodiversité ». En France en effet, 80% de l'activité touristique se concentre sur 20% du territoire et les « pics de fréquentation » sont vites atteints dans certains territoires en saison touristique. Une tendance qui ne concerne pas uniquement la France, puisque c’est aussi une problématique à l’échelle internationale : selon l'Organisation Mondiale du Tourisme, 95 % des touristes mondiaux visiteraient moins de 5 % des terres émergées.

« Le tourisme doit être la locomotive d'une croissance durable et soutenable de notre pays ». C’est en ces termes que la ministre chargée du tourisme a présenté son programme qui, à terme, a pour objectif de « faire découvrir des sites plus méconnus du patrimoine culturel français et d’inciter les touristes à découvrir des lieux plus confidentiels mais tout aussi intéressants ».

Pour en savoir plus :
sur la stratégie nationale pour gérer les flux touristiques
-  consulter les très nombreux articles consacrés par le site Explore France, site officiel du tourisme français, aux différentes formes de voyages durables en France :

 

Quelques liens utiles : 

SNCF 
BlaBlaCar 
FlixBus
Covoiturage (liste proposée par le ministère de la transition écologique)
France Vélo Tourisme
Fédération française de la randonnée
Gîtes de France
Moovert
Calendrier des légumes de saison 
Jours de marché en France 
Pavillons bleus (plages labellisées) 
Flocons verts (sites de montagne labellisés) 
Parcs nationaux 

 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.