Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
10 mars 2021
Affaires

26e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie

Vue 209 fois

La 26e édition de la Semaine de la langue française et de la francophonie a lieu du 13 au 21 mars 2021, en France et partout dans le monde francophone. Cette année, en raison du contexte sanitaire, ce rendez-vous des amoureux de la langue française est organisé en version numérique. C’est l’écrivaine franco-marocaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, qui est la marraine de cette édition placée sous le thème générique de l’air.

 

 

Créée à l’initiative du ministère de la Culture pour offrir au grand public l’occasion de fêter la langue française, la Semaine de la langue française et de la francophonie a pour but de « célébrer la langue de Molière et celle de Senghor, dans toute la diversité de ses expressions », comme l’écrit le site d’information du Gouvernement qui présente cet événement. Ainsi présente sur tous les continents, cette Semaine mobilise des acteurs de plus en plus nombreux.  

 

Voyager sur l’air du temps

 

Sous le titre Un bol d’air, cette nouvelle édition de la Semaine met ainsi à l'honneur la thématique de l'air. Un site internet du ministère de la Culture, tout entier dédié à l’événement, explique les raisons de ce choix et montre à quel point ce concept peut être fédérateur.

L’air, c’est d’abord « un bien commun à préserver pour l’avenir de l’humanité ». Mais l’air est aussi, bien souvent, un principe associé « à la mobilité et au voyage », d’où l’évocation symbolique de « l'aventure, de la frontière à franchir ». Et l’air, poursuit encore le ministère, c’est aussi « ce souffle de vie qui nous relie aux autres, lié à l'énergie et à la santé », un souffle qui évoque également « la création artistique, l'inspiration poétique, la musique ».

 

Vivre la francophonie sous toutes ses formes

 

Pour faire vivre cette thématique, la Semaine est organisée en collaboration avec le réseau OPALE (Réseau francophone des Organismes de Politique et d’Aménagement Linguistiques) qui propose de très nombreuses animations.

Ces animations, à découvrir en détail sur le site dédié, peuvent ainsi prendre des formes multiples. Cela va d’un concert virtuel de chansons francophones, d’une dictée à faire individuellement ou en groupe, d’un atelier de calligraphie à distance, d’une visioconférence sur la langue, d’une représentation théâtrale, d’un concours de poésie, d’une rencontre littéraire etc. Autant d’événements qui permettent à tous les publics de manifester de façon concrète « son attachement à la langue française en célébrant sa richesse et sa modernité ».

 

Avoir son mot à dire

 

Un autre moment important de cette semaine sera le lancement du Dictionnaire des francophones, un outil virtuel qui a pour but d’illustrer « l’exceptionnelle richesse de la langue française, sa diversité, sa créativité et son évolution constante ». Ce dictionnaire collaboratif, né de la volonté du Président de la République française, a été mis en œuvre par les ministère de la Culture et des Affaires étrangères, en partenariat avec de nombreuses organisations et notamment le monde académique et celui de la recherche. Ce nouveau dictionnaire se présente sous la forme d’une application qui permettra la consultation de milliers de mots venus de toute la francophonie, réunis au sein d’une même interface enrichie par la contribution des utilisateurs. Car, selon ses concepteurs, « le français appartient à tout le monde : chacun, où qu’il soit, aura ainsi son mot à dire ! ».

 

En savoir plus sur : 

- la Semaine de la langue française et de la francophonie 

le Dictionnaire des francophones 

 

Crédit photo : © ministère de la culture




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.