Quelle doit être la politique de la France vis-à-vis des pays arabes ? Comment lutter plus efficacement contre la diffusion du salafisme et de l’islamisme radicale ? Ce sont quelques unes des questions que pose Hakim El Karoui dans son rapport pour l’Institut Montaigne : Nouveau monde arabe, nouvelle politique arabe pour la France, qui vient d’être publié. Pour enrichir son travail, l’auteur du rapport a auditionné de nombreux experts dont Béatrice Khaiat, directrice générale de Campus France.  

Pour Hakim El Karoui : « il faut que la politique française aille vers de nouvelles priorités. Nos deux grands sujets sont l’islam et les migrations. Il faut qu’on invente une nouvelle façon de gérer ces deux questions-là qui sont cruciales pour le présent et l’avenir de la France » .

L’auteur du rapport rappelle que près de « 6 millions de personnes vivant en France ont un lien identitaire avec la région et 1,2 million de français y vivent, dont la plupart sont des  binationaux ». « Malgré ces liens profonds, chaque année, notre influence décroît. Le soft power s’affaiblit au profit du monde anglo-saxon ou de l’Allemagne. »

Ce sujet est donc majeur pour la France et Hakim Karoui formule 6 propositions pour élaborer une nouvelle stratégie.

Think tank indépendant créé en 2000, l’Institut Montaigne est une plateforme de réflexion, de propositions et d’expérimentations consacrée aux politiques publiques en France.

Lire le rapport

Lire le résumé