Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

56 projets récompensés pour la 10e édition du Prix Pépite

22 novembre 2023 Affaires
Vue 291 fois

La remise des prix de la 10e édition du Prix Pépite s’est déroulée à Paris le 9 novembre dernier. Cette année, 56 lauréats ont été distingués dans deux grandes catégories : les grands Prix Pépite France et les Prix spéciaux du jury dédiés à la transition écologique. Autant de projets qui illustrent la politique de soutien à l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur français.

Depuis sa création, le Prix Pépite distingue des projets de création d’entreprise innovante et créative, portés par les étudiants et les jeunes diplômés titulaires du Statut national étudiant-entrepreneur (SNEE). Ce statut particulier, accessible sur tout le territoire français, permet de construire et de développer un projet entrepreneurial en bénéficiant d’un accompagnement venant à la fois du ministère chargé de l’enseignement supérieur et de Bpifrance, la banque publique d’investissement. Les étudiants bénéficiant de ce statut font partie d’un Pépite (Pôle étudiant pour l'innovation, le transfert et l'entrepreneuriat), des Pôles répartis en réseau et qui sont au nombre de 33 dans tout la France.

 

 

Récompenser l’énergie entrepreneuriale

« Depuis dix ans désormais, le Prix Pépite célèbre chaque année l’énergie entrepreneuriale de tous les étudiants et jeunes diplômés. A travers ce prix, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et Bpifrance révèlent au grand public le talent créatif d’une jeunesse qui prend part aux grands défis auxquels nous sommes collectivement confrontés. ». C’est en ces termes que la ministre chargée de l’enseignement supérieur ouvre son édito dans le dossier de presse consacré à la remise des Prix Pépite, des prix qui se concentrent sur deux enjeux essentiels :

  • révéler les projets de création d’entreprises innovantes et créatives portés par les étudiants-entrepreneurs sur l’ensemble du territoire français ;
  • soutenir et accompagner ces jeunes talents dans leur démarche entrepreneuriale en récompensant les meilleurs projets issus des différents Pépite.

 

Ces Prix, qui ont été remis par la ministre elle-même le 9 novembre dernier, ont distingué cette année 26 lauréats dans la catégorie Pépite France et 30 lauréats dans la catégorie Prix spéciaux du jury dédiés à la transition écologique. Tous ces lauréats bénéficient d’une dotation de 5000 euros financée par le ministère, afin d’accompagner leur projet dans sa réalisation.

 

Des projets prometteurs pour l’innovation

 

Dans la catégorie des Prix Pépite France, parmi les 26 lauréats primés, on peut distinguer quelques projets qui semblent les plus prometteurs en termes d’innovation au quotidien. On retiendra par exemple :

Cleaque

Cleaque est la première coque de téléphone qui protège le téléphone, son utilisateur et son environnement ! La coque de téléphone Cleaque est en effet la première coque de téléphone en France possédant une solution antimicrobienne à base de cuivre. Pensée par deux étudiants, cette solution a des « bienfaits médicaux prouvés, normés, durable pour la planète et made in France ».

Terres de Talents

Terres de Talents est le premier magasin permettant de faire ses courses alimentaires en produits 100 % français, en un seul point de vente. Les créateurs souhaitaient devenir acteurs d’un monde agricole en pleine évolution, en mettant en avant le savoir-faire des agriculteurs et des artisans français.

TravelHand

TravelHand est une agence de voyage spécialisée pour les personnes en situation de handicap ou ayant une maladie invalidante qui propose des séjours touristiques en France et à l’international. L’objectif est de permettre à ces personnes de réserver « un séjour sur mesure ou un package dans le pays souhaité », en adéquation avec leurs difficultés.

Inséparable

Afin d’humaniser les soins, en renforçant le lien entre les soignants, les patients et les familles, le CHU (Centre hospitalo-universitaire) de Montpellier a mis au point un logiciel, une « web-application unique dans le monde par ses fonctionnalités », qui a pour ambition d’améliorer l’accompagnement, la présence, la qualité des informations des familles de patients.

Newave

Newave commercialise des planches de surf démontables en trois morceaux. L'ambition de Newave est la création de planches de surf démontables qui peuvent être rangées dans un grand sac à dos !

Ar's Herbio

Ar's Herbio est une marque de cosmétiques naturels et biologiques destinée à révéler un « beauté authentique ». Ce projet, qui repose sur l'innovation, la qualité et le respect de l'environnement, permet la création de produits uniques, élaborés à partir d'ingrédients naturels rigoureusement sélectionnés.

The OFFSZN

 The OFFSZN est plus qu'un simple projet, c'est un « mouvement pensé et créé par des passionnés de basketball, pour des passionnés de basketball ». Cette approche repose sur des méthodes d'entraînement innovantes, l'utilisation de technologies de pointe et une attention particulière portée au développement physique, sportif et personnel de chaque joueur.

 

Des projets porteurs pour le développement durable

 

Dans la catégorie des 30 Prix spéciaux du jury dédiés à la transition écologique qui constituent un ensemble de projets porteurs d’avenir en termes de développement durable, on peut par exemple retenir :

Beaver

Beaver fabrique des « meubles sains à partir de déchets de bois ». L’objectif est ici de proposer à la vente des meubles et objets de décoration en bois massif, réalisés à partir de bois destiné à finir en déchetterie, pour lui donner une seconde vie.

BOA Green Tech

BOA Green Tech est une startup pionnière dans le domaine de la valorisation des déchets nucléaires. Son projet consiste à « résoudre la problématique croissante de la gestion des déchets radioactifs », en les transformant en une source d'énergie propre et renouvelable. Grâce à cette technologie innovante, la startup est déjà en capacité de convertir les radiations émises par ces déchets en électricité, offrant ainsi une solution durable et économiquement viable.

Olgæ

Olgæ propose aux agriculteurs un nouvel outil pour produire les ressources dont ils ont besoin à partir de leurs déchets. Cette solution se base sur une famille bien particulière de microorganismes : les microalgues. L’idée est de leur faire « produire des lipides et des protéines pour ensuite les transformer en biocarburant et en alimentation animale ».

Horizon SSE

Le projet Horizon SSE s’inscrit dans une démarche de protection de l’environnement et de la santé publique. L’objectif de ce projet est de développer une « nouvelle gamme alimentaire protéinée française », respectueuse de l’environnement et saine pour les consommateurs, réalisée à base d’insectes.

Un ciel plus étoilé

Un ciel plus étoilé propose de transformer les éclairages publics en « éclairages intelligents » capables de détecter et d'adapter l'éclairage en fonction du besoin, en équipant les rues de détecteurs de présence pour contrôler les durées d’allumage.

Obiwe

Obiwe, c’est l’emballage réutilisable avec un système intégré qui protège le produit lors de la livraison. Son « calage gonflable breveté et réutilisable » permet une protection sur mesure des objets fragiles. Les emballages sont conçus dans des matériaux recyclés et recyclables, faits pour résister à plus de 100 cycles d’envois.

Louve

Louve propose de mettre en place des « vélos de fonction » pour tous, en créant un service d’abonnement pour les entreprises et leurs salariés. Louve offre un service complet : formation à la prise en main, équipements de sécurité, assurance, casse et vol, entretien, réparation et suivi de flotte.

 

Le soutien à l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur français

 

Comme le rapporte le dossier de presse réalisé pour la remise des Prix Pépite, les experts de l’étude GEM (Global Entrepreneurship Monitor) ont placé « la France parmi les meilleurs pays pour les politiques de soutien à l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur avec une note supérieure à la moyenne des pays du G7 ».

Plusieurs chiffres-clés en témoignent :

  • 5612 jeunes diplômés ont bénéficié du statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE) en 2022-2023 ;
  • 1200 créations d’activités entrepreneuriales sont enregistrées chaque année ;
  • 38 % de femmes figurent parmi les porteurs de projets sous SNEE en 2022-2023 ;
  • 250 000 étudiants sensibilisés chaque année au cours de leurs études à l’entrepreneuriat ;
  • 34 076 porteurs de projets sous SNEE ont été accompagnés depuis 2014-2015 ;
  • 10 pays dans le monde ont adopté le SNEE (Belgique, Burkina Faso, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Guinée, Liban, Maroc, Sénégal, Tunisie) et l’ouverture du SNEE est programmé au Benin, en Haïti et à Maurice.

 

 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.