Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © ADEME  
Partager sur :

Concours d'innovation de l'Etat : une cérémonie sous le signe de l'accélération

09 août 2023 Affaires
Vue 546 fois

La cérémonie de remise des prix des lauréats des différents Concours d’innovation 2022-2023 s’est déroulée début juillet, un événement placé « sous le signe de l’accélération » du plan France 2030 au cours duquel le Gouvernement a félicité les 237 lauréats de ces concours, tous secteurs confondus. A cette occasion le lancement de la nouvelle vague du concours i-Nov, réservé aux projets d’innovation à fort potentiel pour l’économie française, a également été annoncé.

Les Concours d'innovation ont été créés il y a quelques années pour favoriser le développement d'entreprises innovantes et technologiques nées des avancées de la recherche de pointe française. Ces concours se déclinent sous trois volets complémentaires : i-PhD, i-Lab et i-Nov qui offrent un continuum de financement pour les chercheurs et entrepreneurs innovants, du labo à la création d’entreprises.

 

  

Une communication renforcée pour les lauréats et leurs projets

« Une cérémonie sous le signe de l’accélération ». C’est en ces termes que le dossier de presse présente l’événement qui a symbolisé l’effort de l’Etat pour « faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d'entreprises innovantes, à fort contenu technologique », en favorisant notamment les transitions écologique, énergétique ou alimentaire, ainsi que la décarbonation de l’économie.

Pour favoriser l’émergence de grands champions français à l’international et encourager l’esprit d’entreprendre, les Concours d'innovation de l’État, s’inscrivant désormais dans le plan France 2030, récompensent les chercheurs et les entrepreneurs sur tout le territoire. Le soutien de l’Etat se manifeste concrètement par un triple engagement : des financements adaptés, une labellisation reconnue et une communication renforcée. Cette communication renforcée était ainsi l’objectif principal de cette cérémonie de remise des prix des lauréats des différents Concours d’innovation.

 

237 lauréats récompensés dans chacune des catégories

C’est dans chacun des trois volets du concours que les lauréats présents, dont certains ont pu voir leurs projets exposés, ont été choisis :

  • dans le volet i-PhD, lancé en 2019 pour les jeunes chercheurs, 50 projets (dont 10 Grands prix) parmi les 113 dossiers reçus ont été primés cette année. Chaque lauréat bénéficiera d’une « mise en visibilité », mais aussi d’un programme d’accompagnement lui permettant « d’accélérer son projet » ;
  • dans le volet i-Lab, le concours qui valorise depuis 25 ans les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprises de technologies innovantes, le jury d’experts a distingué 79 lauréats, dont 10 Grands Prix parmi lesquels une mention spéciale du jury, sur les 400 candidatures reçues;
  • dans le volet i-Nov, qui soutient « des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française portés par des startups et des PME, afin de favoriser l’émergence d’entreprises leaders pouvant prétendre à une envergure mondiale », 108 lauréats ont été distingués autour de thématiques comme la révolution numérique, la transition écologique et la santé, pour un montant total d’aides s’élevant à 80 M€.

 

Quatre thématiques définies pour le nouveau concours i-Nov

A l’occasion de cette cérémonie, la vague 12 du Concours i-Nov, se situant dans la continuité des vagues précédentes, a été annoncée. Selon le site de BpiFrance, la banque publique d’investissement qui gère ces concours, les candidatures pour la nouvelle vague d’i-Nov sont ouvertes jusqu’au 27 septembre.

Ce concours d’excellence, dédié aux projets innovants mono-partenaires portés par des startups et PME immatriculées en France, permet de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation dont les coûts totaux se situent entre 1 M€ et 5 M€, et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois. Les lauréats du concours d’innovation i-Nov peuvent ainsi bénéficier d’une aide allant jusqu’à 45 % des dépenses éligibles. La modalité d’attribution de l’aide est forfaitaire et respecte la répartition suivante : 75 % de subventions et 25 % d’avances récupérables.

Le projet, précise BpiFrance, doit s’inscrire dans l’une des quatre thématiques suivantes :

  • numérique ;
  • santé ;
  • transports, mobilités, villes et bâtiments durables ;
  • énergies, ressources et milieux naturels.

 

Pour en savoir plus

la cérémonie de remise des prix  

le dossier de presse 

le lancement du nouveau concours i-Nov

 

 

 

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.