Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
29 juillet 2020
Affaires

Concours i-Lab 2020 : 73 innovateurs-entrepreneurs primés

Vue 218 fois

« Le concours i-Lab est plus que jamais nécessaire ». C’est en ces termes que la ministre en charge de l’enseignement supérieur a salué les lauréats du concours qui s’est malgré tout tenu cette année, dans un contexte particulier. Car, poursuit la ministre, « il est essentiel d'encourager ceux qui ont l'envie de faire, de créer leur start-up, de porter les idées qui éclosent en laboratoire jusqu'au marché et au quotidien du citoyen ».

 

2100 entreprises créées en 20 ans

 

Issu d’un partenariat entre le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et Bpifrance, le concours d'innovation i-Lab a pour vocation « de détecter et de financer des start-up proposant des produits ou des services, sur la base d'innovations, qui contribueront à répondre aux grands défis sociétaux de notre époque ». Au fil des ans, i-Lab est devenu une référence dans le monde de l'innovation et constitue aujourd’hui un « véritable accélérateur de croissance pour les start-up deeptech ». Depuis 1999, il a permis en effet la création de près de 2100 entreprises, dont 63 % sont toujours en activité.

 

Plus de 400 dossiers de candidature

 

Pour cette 22e édition, ce sont 424 dossiers de candidature qui ont été déposés. Après une phase de pré-sélection, sur la base notamment d’une audition à distance des porteurs de projet, les 130 meilleurs dossiers ont été transmis au jury national d'i-Lab. Les 73 projets lauréats de l'édition 2020, parmi lesquels les 10 Grands Prix, ont été désignés par ce jury d'experts composé d'une cinquantaine de personnalités issues du monde de l'entrepreneuriat et de l'industrie, d'anciens lauréats du concours et de chercheurs.

 

Les projets des lauréats

 

Comme le souligne le ministère, les projets lauréats concernent tous « des enjeux d'avenir et répondent tous à des problématiques d'intérêt sociétal majeur » mais, cette année, on note que 80% des projets portent sur les domaines de la santé et du numérique. Dans le détail, les solutions développées par ces projets très divers ont notamment pour but l'émergence d'une agriculture respectueuse de l'environnement et de la santé, la réduction des émissions de CO2 des industries polluantes, une alternative durable aux emballages plastiques ou encore le contrôle des maladies émergentes etc.

 

 

Des prix largement dotés et un label de reconnaissance

 

La subvention attachée au concours i-Lab est destinée à financer le programme de recherche et de développement nécessaire à la finalisation du produit, du procédé ou du service technologique innovant. Elle peut atteindre la somme de 600 000 euros et les lauréats bénéficient parallèlement d’un accompagnement adapté et d'un label dans leur recherche d’autres financements.

 

Pour plus d'information  :

 

Crédit photo : Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.