Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
21 juillet 2020
Affaires

Mission internationale Mars 2020 : en route vers la planète rouge !

Vue 211 fois

« Retour de la France sur Mars » et « nouvelle reconnaissance de l’excellence de la communauté scientifique française », selon le CNES et le CNRS qui viennent de présenter les enjeux de la mission spatiale internationale Mars 2020. Cette mission s’apprête à embarquer l’instrument franco-américain SuperCam sur le rover Perseverance de la NASA qui sera lancé, depuis Cap Canaveral en Floride, entre le 22 juillet et le 11 août prochain.

 

Le Président du CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) et le Président Directeur-Général du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) ont présenté conjointement à la presse les nouveaux enjeux de la mission Mars 2020, portée par la NASA, qui va embarquer sur le rover Perseverance un instrument franco-américain, SuperCam, fleuron technologique pour percer les secrets de la « planète rouge ». 

 

L’objet de la mission

 

« Si la vie s'est développée sur Terre, une forme de vie aurait-elle pu émerger également sur Mars ? ». Telle est la question à laquelle cette nouvelle mission s’attachera à répondre au moyen de nombreuses recherches scientifiques. Comme l’expliquent en effet le CNES et le CNRS, Perseverance devrait explorer « des environnements anciens de la planète Mars afin de déchiffrer son histoire géologique et mieux caractériser son habitabilité passée », en recherchant concrètement « des traces de vie ancienne ».

La mission de Perseverance s’inscrit ainsi dans une autre perspective, plus générale : préparer l’exploration humaine de Mars. A cet effet, le rover devrait collecter des échantillons « qui seront récupérés et rapportés sur Terre grâce aux missions conjointes des États-Unis et de l’Europe, prévues pour un retour d’ici une dizaine d’années ».

 

 

 

 

Le rôle de SuperCam

 

A l’intérieur du rover, l’instrument SuperCam, élaboré par un consortium de laboratoires français et américain, constitue la contribution française à cette expédition. Il s’agit de la « version améliorée » de l’outil ChemCam, un instrument de recherche miniature qui opère déjà sur Mars à bord du rover Curiosity de la NASA. Qualifié de « couteau suisse » par ses concepteurs,  SuperCam est conçu pour mieux étudier « la chimie et la minéralogie des roches et des sols de Mars, ainsi que la composition de son atmosphère ».

SuperCam effectue en effet plusieurs types d’analyses différentes : analyse de la composition chimique, mesures moléculaires, caméra pour photographier les cibles analysées et enregistrement des sons grâce à un microphone. Le CNES et le CNRS précisent également que SuperCam « emporte de nombreux sous-systèmes complexes, dont un laser de puissance fabriqué en France ». Aussi, la présence française à bord du rover est-elle saluée par les deux organismes de recherche comme un  « retour de la France sur Mars » et comme une « nouvelle reconnaissance de l’excellence de la communauté scientifique française dans l’étude de la planète rouge ».

 

Le lancement

 

Le lancement opéré depuis Cap Canaveral en Floride est prévu entre le 22 juillet et le 11 août prochain, mais ce n’est qu’en janvier ou février 2021 que Perseverance se posera dans le cratère Jezero sur Mars « un bassin d’impact de 45 kilomètres de diamètre ». Ce cratère « abrite un ancien delta de rivière qui débouchait, il y a 3,5 milliards d’années dans un lac » où est offerte « la possibilité de récolter des échantillons provenant de roches et de minéraux très variés ». Pour conclure comme le CNRS, « l’aventure ne fait que commencer ! ».

 

- Communiqué de presse du CNES : le rover Perseverance prêt à décoller vers mars

- NASA : la mission Mars 2020

Crédit photo : ©Sasa Kadrijevic - stock.adobe.com

 



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.