Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :

France 2030 : 241 lauréats aux Concours d'innovation de l'Etat

12 juillet 2022 Carrières
Vue 345 fois

C’est dans le cadre du plan France 2030, le plan d'investissement pour faire émerger les futurs champions technologiques, que s’est inscrite le 4 juillet la cérémonie de remise des prix pour les 241 lauréats des derniers Concours d’innovation. Créés en 1999, ces concours encouragent les entreprises innovantes en leur donnant des moyens financiers ainsi qu’une visibilité nationale. Des alumni figurent parmi les nombreux lauréats

"Faire de la France un pays leader en matière de création et de développement d'entreprises innovantes, s’appuyant en particulier sur les dernières avancées de la recherche française", tel est le pari de l’Etat français qui a créé les Concours d’innovation récompensant les chercheurs et les entrepreneurs dans le but de "favoriser l’émergence de grands champions français à l’international et d’encourager l’esprit d’entreprendre dans la deeptech".

 

Une cérémonie sous le signe de l’accélération du processus

 

Le Concours d’innovation de l’Etat, grâce à ses trois volets distincts iPhD, i-Lab et i-Nov, soutient ainsi les chercheurs et les entrepreneurs capables d’imaginer les solutions pour faire face aux grands défis sanitaires, écologiques et démographiques. Ce sont ces 241 chercheurs et entrepreneurs, chacun à leur niveau, qui ont été récompensés au cours d’une cérémonie qui s’est présentée "sous le signe de l’accélération du processus".

Le volet i-PhD

Dernier né des Concours d’innovation, s’adresse aux jeunes chercheurs afin de valoriser leurs travaux et de créer ou de co-créer des startups en lien avec les structures de transfert de technologie et les laboratoires de recherche publique.  Dans cette catégorie, 36 projets, dont 10 Grands prix, ont été retenus parmi les 57 dossiers reçus. 41 % des lauréats sont des candidats étrangers. Chaque lauréat va bénéficier d’une forte visibilité et surtout d’un programme d’accompagnement lui permettant d’accélérer son projet (mentorat, accès privilégié à la bourse French Tech).

 

Être lauréate du concours i-PhD, c’est tout d'abord une reconnaissance du travail accompli, mais également une véritable opportunité qui donne une crédibilité et une visibilité au niveau national au projet « AGROINNOV ». Michela Ion Scotta (alumni italienne), Lauréate Grand Prix

 

Le volet i-Lab

Il valorise pour sa part les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprises de technologies innovantes. Il finance à ce titre les meilleurs projets de recherche et de développement pour la finalisation du produit, procédé ou service technologique innovant, grâce à une aide financière importante et un accompagnement adapté. Pour l’édition 2022, le jury d’experts a distingué 78 lauréats parmi les 395 candidatures reçues, dont des alumni, en particulier dans le domaine de la santé, du numérique et de la mécanique.

 

 

Le volet i-Nov

Il soutient des projets d’innovation « au potentiel particulièrement fort pour l’économie française » portés par des start-ups et des PME, afin de favoriser « l’émergence d’entreprises leaders pouvant prétendre à une envergure mondiale. Il permet de cofinancer des projets et de contribuer à l’accélération du développement avec la mise sur le marché de solutions innovantes, à fort contenu technologique. Au total, pour les vagues 7 et 8 du concours (lancées en 2021), ce sont 127 lauréats qui ont été récompensés pour un montant total de 80,1 M€.

 

Un nouvel appel à projet i-Nov autour de quatre thématiques

 

C’est dans cette dernière catégorie et dans la continuité des vagues précédentes, que s’est ouvert l’appel à projets pour la vague 10 du concours i-Nov. Ce nouvel appel, financé par le plan France 2030, a pour vocation de sélectionner des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française développés par des startups et/ou des PME (qui doivent être immatriculées en France au registre du commerce et des sociétés).

Ouvert jusqu’au 28 septembre, le concours i-Nov va permettre de cofinancer des projets de recherche, développement et innovation dont les coûts totaux se situent entre 1 M€ et 5 M€, et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois.

Pour concourir, les candidats doivent présenter un projet qui s’inscrit dans l’une des quatre thématiques suivantes :

  • le numérique : projets présentant des innovations significatives en matière de développement de technologies numériques, tout en offrant de fortes perspectives de marchés, avec une prise en compte de l’impact environnemental et écologique ;

  • la santé : projets présentant des  innovations de rupture significatives en termes de produit ;

  • les transports, mobilités, villes et bâtiments qui sont performants en termes de durabilité : projets portant que sur les mobilités durables et transports décarbonés, les bâtiments durables, mais aussi l’aménagement de l’espace public et urbanisme ;

  • les énergies, ressources et milieux naturels : projets incluant une transformation des modèles de production d’énergie et de gestion des ressources afin de répondre à l’enjeu de décarbonation, de réduction des impacts environnementaux sur l’ensemble du cycle de vie et de sobriété.

 

Pour en savoir plus

Présentation générale

Dossier de presse

Appel à projets nouveau Concours i-Nov

- FAQ (principales réponses aux questions préalables au dépôt d’un projet) 

 

Crédit photo :  © Campus France

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.