Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © Shutterstock.com
Partager sur :

Hello Tomorrow Global Summit : l'épicentre de la deeptech à Paris

30 mars 2023 Carrières
Vue 741 fois

Le Hello Tomorrow Global Summit, événement majeur de la deeptech réunissant entreprises, investisseurs, startups et étudiants, s’est déroulé les 9 et 10 mars derniers à Paris. Ce Sommet, créé en 2013, réunit chaque année des centaines de passionnés venant du monde entier, autour de débats, sessions de mentorat, ateliers et conférences ayant pour thème les technologies émergentes deeptech.

Le Hello Tomorrow Global Summit est un événement annuel qui rassemble des milliers de participants « à l'avant-garde des nouvelles idées » et qui permet de découvrir les « nouveaux projets les plus prometteurs dans tous les secteurs, de la biologie synthétique à la physique quantique en passant par la capture du carbone ».

Grâce à un environnement unique, le rassemblement favorise « la collaboration entre les leaders de l'industrie, les investisseurs, les startups, les chercheurs et les experts de l'écosystème des deeptechs du monde entier ».

Pour l’accélération des deeptechs

Comme le souligne en effet l’Association Bernard Gregory (ABG), association qui se préoccupe de l’évolution professionnelle et du recrutement des doctorants et docteurs en France et à l’international et partenaire de l’événement, Le Hello Tomorrow Global Summit est en fait la manifestation de clôture des Deep Tech Days.

Ce rassemblement d'une semaine à Paris est composé de différentes actions dédiées « à la célébration et à l'accélération de l'innovation dans le domaine des deeptechs », avec la mise en relation de personnes clés apportant « des solutions, du laboratoire au marché ».

 

Au menu de l’édition 2023, ont été organisés :

 

- des présentations, par des scientifiques et des fondateurs de startups, d'innovations destinées à répondre « aux défis technologiques de notre temps » ;

- des tables-rondes, ainsi que de nombreux échanges sur la façon de « financer les solutions les plus prometteuses » ;

- des débats portant notamment sur « les conséquences éthiques et sociétales des technologies émergentes ».

 

Concrètement, les organisateurs expliquent que le sommet Hello Tomorrow, via les services qu’il propose « sur mesure », est à même d’accompagner les entreprises pour les aider à décrypter « les tendances induites par les technologiques émergentes », à identifier leurs futurs partenariats et opportunités de croissance et à créer « de nouveaux business pour les saisir ».

Cinq domaines de pointe et une centaine d’exposants

« Bienvenue à l’épicentre de la deeptech », c’est en ces termes que les organisateurs de l’événement qualifient ainsi leur initiative.

Cinq domaines de pointe ont ainsi été mis à l’honneur :

 

- la fabrication décarbonée et la construction de bâtiments ;

- la transition énergétique et les mobilités propres ;

- les soins en matière de santé et les « nouvelles frontières » à explorer ;

- les systèmes alimentaires durables ;

- la mise à l’échelle de tous ces innovations pour atteindre « un impact mondial ».

 

Parallèlement aux débats, 73 startups deeptech avaient été sélectionnées pour présenter sur place leurs solutions dans une Expostion Deep Tech.

Des exposants de tous les pays ont ainsi présenté leurs innovations : des projets avancés en matière d’informatique avancée et d’électronique, des projets portant sur l’aérospatial, la santé numérique et les nouveaux dispositifs médicaux,  l’énergie, l’environnement, l’alimentation et l’agriculture, la biotech industrielle et d’autres nouveaux matériaux…

Parmi les exposants figuraient aussi de grands groupes internationaux, publics et privés, représentés par des experts de l'industrie et des acteurs économiques qui ont pour leur part « exposé leurs produits et services dans l'écosystème de la deeptech ».

Parmi ceux-ci, on peut noter la présence de L’Oréal, du groupe Safran, de Natixis Corporate & Investment Banking, du CEA (Commissariat national français dédié à l'énergie atomique et aux énergies alternatives), sans oublier l’Institut Télécom Paris, spécialisé dans les technologies numériques deeptech, proche de l'innovation de pointe grâce à des « collaborations étroites avec l'écosystème French Tech et une proximité historique avec les laboratoires de l'Institut Polytechnique de Paris ». 

Chiffres clés : un « éventail unique » d’innovateurs, de leaders, d’investisseurs et d’experts

Toutes les « parties prenantes clés », selon les organisateurs, ont été représentées lors du dernier Hello Tomorrow Global Summit :

  • 1000 leaders dans le domaine de l’industrie ;
  • 1000 fondateurs de startups ;
  • 300 incubateurs ;
  • 300 investisseurs ;
  • 400 organismes de recherche et/ou universités ;
  • 200 médias internationaux.

Tous les secteurs représentés :

  • santé (20%) ;
  • biotech (18%) ;
  • mobilités 11%) ;
  • agriculture et alimentation (11%)
  • énergie (11%) ;
  • environnement (10%) ;
  • industrie (9%) ;

Une présence internationale :

  • 60% de participants venus de toute l’Europe ;
  • 20% d’Amérique du Nord ;
  • 15% d’Asie

Pour en savoir plus




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.