Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
02 octobre 2020
Affaires

Innovation dans les PME et les startups : clôture du concours i-Nov le 6 octobre

Vue 60 fois

Financé par le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) et porté par les ministères chargés de la recherche, de l’écologie, de l'économie et de l’agriculture, le concours d'innovation i-Nov est né pour favoriser « l’émergence accélérée d’entreprises leaders dans leur domaine, pouvant prétendre à une envergure mondiale ». A ce titre, le concours « sélectionne, dans le cadre d’une procédure favorisant la compétition, des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française ». Il permet ainsi de cofinancer des projets de recherche, de développement et d’innovation, dont les coûts totaux se situent entre 600 000 et 5 millions d'euros et dont la durée est comprise entre 12 et 36 mois.

 

Huit thématiques pour concourir

Pour concourir, le projet présenté par les startups ou les PME doit être celui d’une entreprise unique (projet non collaboratif) et s’inscrire dans l’une des huit thématiques détaillées dans le cahier des charges.

Quatre de ces thématiques, gérées par l’ADEME (Agence de la transition écologique), portent sur des sujets environnementaux :

- l’économie circulaire ;

- la performance environnementale des bâtiments ;

- l’adaptation des territoires au changement climatique ;

- le développement de l’hydrogène comme facteur de transition énergétique.

Les quatre autres thématiques sont opérées par Bpifrance, la banque publique d'investissement, organisme français de financement et de développement des entreprises. Il s’agit de projets qui concernent essentiellement le numérique mais aussi d’autres secteurs  :

- le numérique Deep Tech ;

- la réduction de l’empreinte écologique du numérique ;

- l’espace (satellites, nettoyage de l’espace) ;

- la santé (diagnostics et santé mentale).

 

Trois concours d’innovation pour former un dispositif cohérent

Le concours i-Nov encourage de son côté le développement d'entreprises fortement innovantes et technologiques nées des avancées de la recherche de pointe française. Il s’inscrit ainsi en cohérence avec le concours d’innovation i-Lab de création d’entreprises de technologies innovantes, avec lequel il forme un « continuum de financement au profit des startups et PME nationales les plus innovantes ».

Le concours i-PhD, lancé en 2019, complète ce dispositif. Celui-ci a en effet pour but  « d’attirer les doctorants et les jeunes docteurs vers la création de start-up et à soutenir les meilleurs travaux de recherche ». Situé en amont de i-Lab et i-Nov, il marque, selon le ministère en charge de l’innovation, «  la volonté publique française de valoriser les démarches entrepreneuriales des jeunes chercheurs ».

 

Pour en savoir plus et candidater :

- informations générales :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Appel-a-projets-Concours-d-innovation-i-Nov-38041

- site de l’ADEME :

https://entreprises.ademe.fr/dispositif-aide/20200729/concours-innovation2020-132

- site de Bpifrance :

https://www.bpifrance.fr/A-la-une/Appels-a-projets-concours/Appel-a-projets-Concours-d-innovation-i-Nov-38041



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.