Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © OIF
Partager sur :

Jeux de la Francophonie : sport et culture pour 3000 candidats venus des cinq continents

27 juillet 2023 Langue française
Vue 482 fois

Les 9e Jeux de la Francophonie, qui ont lieu à Kinshasa (République démocratique du Congo, le plus grand pays francophone du monde), du 28 juillet au 6 août, réunissent artistes et sportifs venus des cinq continents pour représenter leurs pays. Tous les quatre ans, les Jeux regroupent plus de 3000 jeunes, issus d’une quarantaine de pays parmi les 88 États et Gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

C’est en 1987, lors du deuxième Sommet de la Francophonie que les chefs d’Etats et de Gouvernements ont décidé de créer un événement pour mettre en valeur la jeunesse francophone. Les Jeux de la Francophonie étaient nés, avec une double volonté : que les Jeux aient lieu en alternance dans un pays du nord et un pays du sud et que les compétitions sportives soient associées à des jeux culturels.

La solidarité francophone en jeu

« Quand le sport s’allie à la culture pour témoigner de la solidarité francophone, cela donne les Jeux de la Francophonie, le seul événement sportif et culturel international, en langue française, dédié à la jeunesse ». En quelques mots, le site dédié à l’événement résume l’essentiel de ces Jeux qui ont néanmoins de nombreux objectifs, aussi bien généraux que concrets, tels que :

  • la promotion de la langue française et des cultures francophones ;
  • le rapprochement des États et Gouvernements de la Francophonie ;
  • la participation aux mouvements de paix et de développement, en contribuant à la solidarité internationale, dans le respect de l’égalité entre les genres ; 
  • l’émergence de jeunes talents, à la fois pour lancer les artistes francophones sur la scène internationale et pour repérer les talents sportifs afin d’assurer une « relève sportive francophone » en vue d’autres grands évènements sportifs ; 

Les Jeux de la Francophonie, qui se sont « très tôt engagés en faveur du développement durable et des grands enjeux sociétaux », garantissent ainsi l’organisation « d’un événement accessible, respectueux de la diversité des cultures, de l’égalité femme-homme et de l’environnement ».

 

Une double compétition

La langue française, qui est la langue olympique, est aussi la langue officielle des Jeux de la Francophonie. Pour les organisateurs, le français a en effet « un rôle et une visibilité de première importance dans l’organisation, le déroulement, les annonces, l’environnement visuel des Jeux et des activités qui y sont reliés ».

Même s’ils ont un caractère festif, les Jeux de la Francophonie restent néanmoins une compétition « le dépassement de soi, la performance, l’excellence de la jeunesse francophone » s’expriment lors de chaque édition. Côté sport d’abord, les épreuves sportives sont régies par les fédérations internationales. Parmi les neuf sports représentés, dont certains sont accessibles aux jeunes en situation de handicap : athlétisme, basket-ball, football, cyclisme, judo, lutte (africaine et libre), tennis de table et même le Nzango, un jeu de danse traditionnel originaire du Congo !

Côté culture, les concours programmés aux Jeux de la Francophonie représentent « une occasion unique d’apprécier la richesse de la création francophone et une chance formidable pour de jeunes talents de débuter une carrière professionnelle ». Dans la sélection des 11 concours culturels : du chant, de la danse, des conteurs, des marionnettes, du hip-hop, des expositions de peintures, de photographies et de sculptures, mais aussi de la création littéraire et numérique.

 

Plus de 40 pays en compétition

Ce sont en fait plus de 40 pays qui ont été sélectionnés pour participer à cette nouvelle édition des Jeux de la Francophonie. Parmi ceux-ci, figurent de nombreux pays d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne, mais aussi d’Asie (Vietnam, Cambodge), du Moyen-Orient (Liban, Émirats Arabes Unis), d’Amériques (Canada) et des pays d’Europe (Arménie, Chypre, Roumanie, Luxembourg, Belgique, Suisse et, bien sûr, la France).

La délégation française sera en effet représentée dans deux sports (en lutte et en judo) et dans huit disciplines culturelles (création numérique, peinture, sculpture, photographie, danse de création, littérature, conte et chanson). Selon le ministère des sports français, les sportifs et les artistes français espèrent rééditer les exploits de leurs prédécesseurs. Depuis les premiers Jeux de la Francophonie en 1989, la France est le pays qui a remporté le plus de médailles (433 au total).

A noter que les cérémonies officielles (ouverture, clôture et gala des lauréats) devraient être retransmises en direct sur des chaînes internationales.

 

En savoir plus:

Le site dédié aux Jeux de la Francophonie
Présentation des jeux de la Francophonie




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.