Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Partager sur :
03 septembre 2021
Affaires

Retour du Festival International de Musique Universitaire

Vue 290 fois

Le Festival International de Musique Universitaire (FIMU) de Belfort revient cette année pour une 34e édition, organisée du 9 au 12 septembre. Ce sont plus de 800 musiciens étudiants et amateurs, originaires d’une vingtaine de pays, qui sont à nouveau attendus pour partager une passion commune, celle de la musique, qu’elle soit classique, de jazz, du monde, actuelle ou nouvelle.

Organisé et financé par la Ville de Belfort, située dans l’est de la France, avec le soutien de nombreuses associations étudiantes et de partenaires nationaux, le Festival International de Musique Universitaire de Belfort a lieu chaque année au printemps. L’édition 2020 ayant dû être annulée, c’est en fin d’été que l’édition 2021 va pouvoir se dérouler, 9 au 12 septembre, en présence de certains artistes qui devaient se produire l’année dernière.

 

Un festival gratuit, convivial et divers

"Gratuité, convivialité, diversité", tels sont les mots clefs de ce festival, unique en son genre, qui draine des centaines de musiciens, amateurs ou étudiants, venus de la France entière et de nombreux autres pays.

Gratuité, dans la mesure où tous les concerts sont ouverts à tous, sans contrepartie payante. Cette gratuité ne signifie pas pour autant une moindre qualité puisque tous les musiciens ont été au préalable sélectionnés par un comité ad hoc, composé de professionnels, qui ont réalisé "une solide étude des propositions artistiques". Convivialité, parce que le FIMU est avant tout un lieu où s’exprime l’ouverture et le multiculturalisme, comme en témoigne la programmation. Diversité enfin, illustrée par le fait que la Ville de Belfort et ses partenaires proposent des services adaptés au public en situation de handicap afin de profiter pleinement de ce rendez-vous culturel.

 

 

Une marraine brésilienne et des artistes du monde entier

Comme le souligne le site dédié au festival, "le FIMU est heureux d'avoir pour marraine en 2021 la merveilleuse chanteuse Flavia Coelho". Flavia Coelho est en effet une chanteuse brésilienne dont la musique "riche de nombreuses influences" traduit "une envie de mélanger et de faire se croiser les genres, entre tradition et modernité, à l’image du FIMU". Elle sera ainsi, selon les organisateurs, "l’ambassadrice du festival pour lui permettre de rayonner et d’être connu au-delà de la région Grand Est".

De très nombreux artistes sont également inscrits au programme, des musiciens français ou issus d’autres pays d’Europe et d’ailleurs, tels que l’Italie, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Espagne, la Pologne, le Portugal, la Suède, la Slovénie, mais aussi la Bolivie, le Canada, le Mali, le Burkina Faso ou encore Israël.

 

Un protocole sanitaire strict et un festival responsable

Conformément aux directives nationales, les organisateurs du festival précisent qu’un passe sanitaire valide sera demandé aux entrées du festival. Pour accéder aux concerts, il faudra donc présenter un passe sanitaire et une carte d'identité.

Le FIMU est par ailleurs "responsable de son environnement ". Il s’attache en effet à "réduire les déchets et préserver la propreté du site", en proposant des gobelets millésimés consignés et en instaurant une "brigade du tri", constituée de bénévoles qui "arpentent le festival" afin de sensibiliser le public au tri des déchets. Des stands seront également installés sur le site pour informer le public sur ces aspects du développement durable et responsable.

 

 Pour plus d'information : 

Le site officiel du Festival International de Musique Universitaire

 

Crédit photo : © Ville de Belfort




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.