« Replacer la démarche scientifique au cœur de la société », telle est la volonté de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, qui vient de présenter les contours de la 27e édition de ce rendez-vous important pour les chercheurs, fixé du 6 au 14 octobre en métropole et du 10 au 18 novembre dans les Outre-mer, en souhaitant donner à cette manifestation un nouvel élan.

Comment lutter contre les idées reçues et les fausses informations ? C’est à cette question que devrait répondre cette année la Fête de la Science. Placée devant de nouveaux constats sociétaux (montée du climato-scepticisme, contestation de faits scientifiques, persistance de préjugés, développement de fake news), la communauté scientifique souhaite, au cours de cette édition, développer l’esprit critique et promouvoir la démarche scientifique, « pour mieux distinguer le savoir de l’opinion », comme le souligne la ministre.

 

Les grands objectifs de la Fête de la Science

  • sensibiliser le grand public à la science en la mettant à la portée de tous ;
  • favoriser le partage des savoirs entre les chercheurs et les citoyens, et notamment les jeunes ;
  • susciter des vocations scientifiques et valoriser le travail de la communauté scientifique.

 

La programmation de la Fête de la Science en 2018

  • organisation de 6 000 événements gratuits, partout en France, avec 2 500 lieux d’animation ;
  • création de 150 villages des sciences réunissant sur un même site (lieu public, jardin, lieu chargé d’histoire...) des espaces de rencontres avec animations, démonstrations, expositions.

 

> Pour en savoir plus : www.fetedelascience.fr 

> Dossier de presse (PDF)