s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Vue 119 fois
25 mars 2020
Culture

Manu Dibango : ambassadeur de la culture et de la Francophonie

Un communiqué rédigé par sa famille sur sa page facebook a annoncé le décès de l’artiste Manu Dibango, le mardi 24 mars 2020, des suites d’une infection par le covid-19. Il avait 86 ans. Le célèbre saxophoniste, compositeur du tube mondial Soul Makossa (1972) était devenu, au fil des années d’une longue carrière artistique, un ambassadeur de la culture à travers le monde et un bâtisseur de ponts entre l’Occident et l’Afrique.

 

Douala, Paris, le monde

 

Né en 1933 à Douala au Cameroun, Manu Dibango arrive en France en 1949 et s’installe dans une famille d’accueil à Saint-Calais dans la Sarthe. Au début des années 1950, il s’initie à la musique. Lors d’un séjour en colonie de vacances à Saint-Hilaire du Harcouët, il rencontre le musicien camerounais Francis Bebey qui lui fait découvrir le saxophone et le jazz. Ayant échoué au baccalauréat et étant obligé désormais de subvenir à ses besoins par ses propres moyens, il se lance dans une carrière musicale de plus de 60 ans qui l’amènera, de Paris à New York, en passant par Bruxelles, Léopoldville et Abidjan, à cotoyer les plus grandes stars de la musique mondiale. En 1972, c’est le morceau qu’il a composé, Soul Makossa, devenu un tube planétaire, qui assoit sa notoriété et contribue à promouvoir la musique africaine au niveau international.

 

 

 

Un ambassadeur des cultures africaines et de la Francophonie

 

Ces expériences enrichissent sa musique et ces rencontres contribuent à faire de lui une encyclopédie des musiques d’Afrique et d’ailleurs. Pendant 20 ans, il partagera son savoir et distillera ses anecdotes avec générosité et enthousiasme tous les dimanches sur les ondes de la radio Africa n°1.

« Nous sommes des bâtisseurs de ponts entre l’occident et les Afriques »

 

Compositeur de talent, parrain de nombreux artistes, Manu Dibango était aussi un artiste engagé. Commandeur des arts et des lettres, artiste de l’Unesco pour la paix, Grand Témoin de la Francophonie aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio en 2026, il incarnait un trait d’union entre les cultures du monde.

France Alumni salue la mémoire d’un grand artiste, promoteur de la langue française et passeur de cultures.

 

 © Emmanuel Dautant / CC BY-SA 


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.