Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: © Victoria Chudinova – stock.adobe.com
Partager sur :

Tourisme en France : un résultat exceptionnel en 2022

15 mars 2023 Revenir en France
Vue 846 fois

Dans une note de conjoncture publiée fin février, Atout France fait le point sur les derniers chiffres du tourisme en France. Ces résultats permettent de tirer un bilan très positif de l’année touristique 2022, avec des recettes liées au tourisme international s’élevant à près de 58 milliards d’euros, soit un niveau supérieur à celui de 2019.

L’Organisation mondiale du tourisme (OMT) l’avait envisagé dès le mois de janvier dernier, prévoyant que les arrivées de touristes internationaux dans les grands pays d’accueil touristique pourraient atteindre en 2022 de 80 % à 95 % de leurs niveaux d'avant la pandémie. Mais la France a fait mieux puisqu’elle dépasse pour sa part les chiffres de 2019 !

 

Une forte appétence pour la France

 

En atteignant en effet le résultat total de 58 milliards d’euros de recettes en 2022, soit une hausse de 1,2 milliard d’euros par rapport à 2019, les chiffres du tourisme en France forment un véritable record. Certes, les "recettes en valeur bénéficient d’un effet prix", en raison de l’inflation, et "tirent les résultats vers le haut ". Pour autant, Atout France, l’agence pour le développement touristique de la France, estime que l’observation des données de recherche Google (en lien avec les projets de voyage vers la destination France) confirme cependant "l’appétence des clientèles internationales pour la France".

Ce bon résultat masque toutefois des différences entre les différents marchés touristiques. Ainsi, les très belles performances de l’Amérique du Nord et le réel rebond du Royaume-Uni, comme l’existence d’une clientèle fidèle de Belges, d’Allemands ou d’Espagnols, compensent pour partie la situation encore très dégradée de l’Asie. Atout France observe en effet que les flux en provenance d’Asie, en particulier de Chine ou du Japon restent encore faibles, même si on enregistre une légère augmentation de ces flux en fin d’année dernière. De même, l’Inde, la Corée du Sud, l’Australie et l’Inde montrent eux aussi des signes de croissance. Et, sur le seul mois de décembre, Israël, l’Espagne, le Canada et le Mexique ont généré les plus importantes évolutions vers la France.

 

 

Paris et les métropoles françaises

 

Toutes les régions françaises semblent bénéficier de ce regain d’attractivité mais, selon Atout France, Paris qui était en retard dans la reprise après avoir été impactée par la crise liée au Covid, "renoue avec la croissance grâce à la clientèle internationale et au rebond plus rapide que prévu de cette clientèle". A tel point que, en décembre, les taux d’occupation hôtelière y sont désormais en avance par rapport à 2019.

Parmi les autres régions françaises qui suscitent l’engouement des touristes internationaux, on notera qu’en fait ce sont surtout les grandes métropoles qui attirent le plus. En dehors de Paris et de sa région, d’autres métropoles françaises (hors montagne et littoral) enregistrent en effet un taux d’occupation hôtelière de plus 17%. Sur le mois de décembre, trois régions bénéficient en outre d’un attrait certain, il s’agit du Grand Est, de l’Occitanie et de l’Ile-de-France qui ont vu les plus belles performances en termes de taux de d’occupation par rapport à 2019.

 

De bonnes perspectives malgré un contexte particulier et concurrentiel

 

Les données sur les taux prévisionnels de réservation dans l’hôtellerie et dans les transports aériens, dont dispose déjà Atout France, permettent d’envisager un premier trimestre 2023 avec un certain optimisme, malgré un contexte toujours difficile à la fois sur le plan économique et géopolitique, mais aussi concurrentiel.

Au niveau national, précise ainsi l’agence, le taux de réservation dans les hôtels est en avance de 7 points pour la période de février à avril, en comparaison avec 2022. De même, les carnets de commande dans l’aérien tendent à se redresser mois après mois. Mais, conclut Atout France, "si les destinations françaises ont souvent été moins impactées par la crise que nos voisins proches", le principal concurrent de la France en matière touristique, l’Espagne, a retrouvé lui aussi en 2022 une forme de leadership en Europe.

 

Pour en savoir plus

 

 




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.