Inscription à la newsletter
s'inscrire / se connecter

Sites pays et partenaires

Membres :
0 200 500 1000 2000 5000 10000+
Actualités
Crédit: Shutterstock.com
Partager sur :

Tourisme : Paris, première destination mondiale

28 décembre 2022 Revenir en France
Vue 1769 fois

Pour la deuxième année consécutive, Paris s’affiche comme la première destination mondiale en termes touristiques ! La capitale française se classe en tête du palmarès réalisé par Euromonitor International, société britannique spécialisée en études de marché, qui propose les 100 meilleures destinations urbaines au monde.

L'indice 2022 des 100 meilleures destinations d'Euromonitor International classe les villes les plus performantes en matière d’activité économique et commerciale, des villes qui offrent les meilleures infrastructures touristiques et qui annoncent des "performances florissantes", autrement dit un "grand potentiel d'investissement et d'exploitation", dans un contexte "de numérisation accrue, de progrès technologiques et de développements durables".

Paris, première destination européenne et mondiale

Comme le souligne Euromonitor International, l’année 2022 a marqué une période de forte reprise pour les voyages et le tourisme. Le fort rebond du tourisme international devrait en effet enregistrer, selon les spécialistes, une croissance de 112 % cette année en termes de dépenses liées au tourisme.

 

Les villes du monde entier ont ainsi bénéficié des visites de "voyageurs désireux de se lancer à nouveau dans des voyages de loisirs nationaux et internationaux", pour compenser en quelque sorte "les voyages manqués pendant la pandémie". Dans le classement proposé, ce sont les grandes villes européennes qui continuent de dominer avec 40 villes représentées parmi les 100 meilleures destinations urbaines. Paris est ainsi sur la première marche du podium, suivie au plan mondial, par Dubaï et Amsterdam, et à l’échelle européenne, par Amsterdam et Madrid.

 

Les villes européennes les plus attractives sont, dans l’ordre du Top 10 : Paris, Amsterdam, Madrid, Rome, Londres, Munich, Berlin, Barcelone, Prague et Lisbonne.

Hors Europe, et hors Paris, le Top 10 des villes les plus attractives sont, dans l’ordre : Dubaï, New York, Los Angeles, Singapour, Tokyo, Orlando, Atlanta, Abu Dhabi, Istanbul et Séoul.

Ces illustres monuments qui font Paris

Pour Euromonitor, si Paris conserve le titre de première ville mondiale c’est surtout grâce à ses performances exceptionnelles sur les plan de l’attractivité touristique et de ses infrastructures. Mais la ville de Paris, c’est aussi, comme le disent la plupart des guides, "le centre mondial de l'art, de la mode, de la gastronomie et de la culture". Et, comme l’écrit même le site officiel du tourisme de la capitale, « Paris ne serait pas Paris sans ses illustres monuments ! ». Selon ce site en effet, la tour Eiffel, l’Arc de Triomphe, Notre-Dame, les Champs-Elysées, le Louvre ou le Sacré-Cœur sont "ses emblèmes les plus célèbres, les gardiens d'une capitale admirée de par le monde, sur laquelle le temps semble ne pas avoir de prise".

 

Pourtant, la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, 2e monument le plus visité à Paris, après Notre-Dame (jusqu’à l’incendie de 2019) et avant le musée du Louvre, n’était pas encore reconnue officiellement comme un site historique ! C’est chose faite depuis peu, puisque le Sacré-Cœur, monument parmi les plus plébiscités, vient d’être classé "monument historique" par le ministère de la culture français le 8 décembre dernier. Selon le ministère, ce monument constitue désormais "un témoin architectural et urbain significatif dans l’histoire complexe de la fin du XIXe siècle"

 

Ce classement, précise le ministère de la culture, s’inscrit dans le cadre d’une "campagne de protection des églises de Paris", engagée depuis 2012 en partenariat avec la Ville de Paris. La construction de la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre, lancée en 1877 à l’issue d’un concours, a été financée par une souscription nationale jusqu’au milieu des années 1920. Le Sacré-Cœur est ainsi un édifice religieux, "le plus important de son temps", réalisé sur les plans de l’architecte Paul Abadie. Plus de soixante artistes ont contribué à la décoration de cette basilique parisienne, "réalisation majeure au regard de l’architecture et de l’art au XIXe et au XXe siècle" qui "témoigne notamment du renouveau de l’art de la mosaïque".

Pour en savoir plus




Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.